Gare au rhume d’août

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - E.T.

Près du mar­ché de Neu­dorf, à Stras­bourg, (Bas-Rhin), la phar­ma­cie de Phi­lippe Lie­ber­mann ne désem­plit pas. « On vend en ce mo­ment des pas­tilles contre la toux, constate-t-il, dé­bor­dé der­rière son comp­toir. Mais aus­si des col­lu­toires et des an­ti-in­flam­ma­toires. » C’est-à-dire des mé­di­ca­ments contre le rhume. Parce que « le corps n’a pas le temps de s’ha­bi­tuer à ces sautes d’hu­meur mé­téo », ex­plique le phar­ma­cien. Jeu­di, il fai­sait au maxi­mum 18 à Stras­bourg, contre 29 at­ten­dus au­jourd’hui et plus de 30 jeu­di et ven­dre­di. S’ajoutent des choix ves­ti­men­taires in­adap­tés : « Tu pars le ma­tin en dé­bar­deur sous un so­leil ra­dieux pour te re­trou­ver à gre­lot­ter le soir », râle Gé­ral­dine, qui sort d’un rhume d’été et d’une se­maine de trai­te­ment avec un col­lu­toire. Sans comp­ter qu’en pé­riode de forte cha­leur, avec la trans­pi­ra­tion, on est très sen­sible au coup de froid quand on entre dans un su­per­mar­ché cli­ma­ti­sé ou aux ef­fets des cou­rants d’air quand on roule sur l’au­to­route toutes fe­nêtres ou­vertes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.