L’ap­pel d’un édu­ca­teur aux po­li­tiques

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - Me­lun (Seine-et-Marne) SO­PHIE BORDIER

« TOUS CEUX qui sont mon­tés sur le po­dium, gar­çons et filles, sont is­sus des quar­tiers. Ces quar­tiers que par­fois, cer­tains ont ten­dance à sno­ber. Ces médaillés sont de vé­ri­tables sym­boles. » Fon­da­teur et di­ri­geant du Pôle Boxe 77 de Me­lun, Mo­ha­med De­hi­mi ne cache pas son en­thou­siasme : « Quelle que soit la ville en France, il y a des jeunes pé­tris de ta­lent, mais qui, par­fois, sont li­vrés à eux-mêmes. »

La boxe, un es­poir pour les jeunes des quar­tiers

« Les édu­ca­teurs se dé­vouent corps et âme pour dé­ni­cher des ta­lents, les faire tra­vailler et les em­me­ner au som­met. La boxe est l’école de la vie », pour­suit-il. Se­lon lui, « ces pro­fes­sion­nels de ter­rain sont un atout pour les pou­voirs pu­blics. Ils sont l’avant- garde pour an­ti­ci­per tous les chan­ge­ments com­por­te­men­taux de ra­di­ca­li­sa­tion chez les jeunes ». Agé de 53 ans, « Mo­mo » lance au­jourd’hui un ap­pel : « Il faut une prise de conscience na­tio­nale. Je compte sur vous, mes­sieurs et mes­dames les po­li­tiques, pour nous don­ner l es moyens fi­nan­ciers et ma­té­riels pour pou­voir at­teindre tous en­semble notre but com­mun, la paix et la sé­cu­ri­té, afin de réus­sir un vrai vivre-en­semble. »

Ce­lui qui en­seigne boxe fran­çaise, an­glaise, kick-boxing et full-contact bou­le­vard de l’Al­mont, à Me­lun, a son idée sur la per­cée du djihadisme dans les ban­lieues : « On cherche tel­le­ment de so­lu­tions qu’on ou­blie la plus simple : les gens bé­né­voles sur le ter­rain en contact quo­ti­dien avec la jeu­nesse ! Il faut com­battre le djihadisme par des images po­si­tives et de réus­site. Leur dire que, même en cas d’échec sco­laire, ils pour­ront s’en sor­tir avec les ca­pa­ci­tés phy­siques qu’ils ont. » Mo­ha­med De­hi­mi évoque cer­tains qui veulent aban­don­ner la boxe car is­lam et coups ne se­raient pas com­pa­tibles. « Je leur dis : Tu ou­blies Mo­ha­med Ali ! » En at­ten­dant, de­puis les JO, son té­lé­phone n’ar­rête pas de son­ner.

Mo­ha­med De­hi­mi est édu­ca­teur au Pôle Boxe 77 de Me­lun.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.