Très Grande-Bre­tagne

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - CH­RIS­TOPHE BÉ­RARD

C’EST LE DAU­PHIN qu’on ne s’at­ten­dait pas à aper­ce­voir dans la baie de Rio. La Grande-Bre­tagne a de­van­cé la Chine et la Rus­sie et, avec 67 mé­dailles (27 or, 23 ar­gent et 17 bronze), ter­mine der­rière les in­tou­chables Etats-Unis. A do­mi­cile quatre ans plus tôt à Londres, les Bri­tan­niques avaient ra­flé 65 mé­dailles (29 or, 17 ar­gent et 19 bronze) pour mon­ter sur la troi­sième marche.

La pro­gres­sion bri­tan­nique a plu­sieurs ex­pli­ca­tions. L’ab­sence d’une par­tie des ath­lètes russes, in­ter­dits de concou­rir par leur fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, en est une. Mais la Grande-Bre­tagne avait aus­si en­voyé un énorme contin­gent d’ath­lètes : 366. A l’ex­cep­tion de 2012 à Londres, c’était la plus grosse dé­lé­ga­tion de­puis 1992. Et le mou­ve­ment olym­pique an­glais ne manque pas d’ar­gent car les Bri­tan­niques le fi­nancent grâce à la lo­te­rie na­tio­nale qui lui re­verse une part des pro­fits.

En­suite, les stars ont as­su­ré. En France, seul Ted­dy Ri­ner a conser­vé son titre. En Grande-Bre­tagne, les ve­dettes ont ré­pon­du présent comme An­dy Mur­ray (ten­nis), Mo Fa­rah (ath­lé­tisme) ou Ja­son Ken­ny (cyclisme sur piste). Dans ce der­nier do­maine, les An­glais se sont mon­trés vo­races en confis­quant six titres sur les dix pos­sibles.

Mo Fa­rah a réa­li­sé le dou­blé 5 00010 000 m.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.