Orient Horse, la vraie base de jeu

Le temple du trot a rou­vert lun­di, mais le pre­mier quin­té du se­cond se­mestre s'y dé­roule en mi­lieu de se­maine, avec un bon fa­vo­ri.

Aujourd'hui en France - - SPORT HIPPIQUE - RO­MAIN PORÉE

ENTRE les ren­trants, les che­vaux vieillis­sants et les concur­rents dé­ce­vants, ce quin­té s'an­nonce par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile à dé­chif­frer. Au pa­pier, ORIENT HORSE (n°8) pa­raît être la seule et unique base de jeu fiable, même si le pen­sion­naire de Tho­mas Le­vesque n'a plus été re­vu en piste de­puis son suc­cès du 13 juillet. Éli­mi­né, faute de gains suf­fi­sants, dans une épreuve dis­pu­tée à En­ghien entre-temps, ce re­dou­table sprin­ter pour­ra comp­ter sur une forme r écente par­ti cu­li ère­ment convain­cante (3 vic­toires lors de ses 4 der­nières courses) et sur un pa­ra­mètre qui pour­rait s'avé­rer dé­ci­sif (le dé­fer­rage).

VOLARE DE LOU se dé­chausse. Fra­gile, VOLARE DE LOU (n°16) a connu une longue in­ter­rup­tion de car­rière avant de re­ve­nir en com­pé­ti­tion. Les frères Mar­tens, Vincent et Ch­ris­tophe, tentent le tout pour le tout en lui ôtant ses quatre fers pour ce bel en­ga­ge­ment au pla­fond des gains. Il reste sur deux échecs, mais il re­trouve le par­cours clas­sique sur le­quel il est ir­ré­pro­chable (1 vic­toire et 2 ac­ces­sits en 3 es­sais).

USTAR DE VANDEL re­prend des - nou­velles - cou­leurs. USTAR DE VANDEL (n°9) vient de se faire re­mar­quer à deux re­prises dans des épreuves à ré­cla­mer, ce qui a in­ci­té Lie­ven de Groote puis Jean-Pierre Raim­bault à l'ache­ter. Dé­sor­mais en­traî­né par Franck Ni­vard, il semble en me­sure de re­mon­ter les éche­lons avec réus­site dans la me­sure où il a trot­té 1'14''3 sur le long par­cours d'En­ghien ré­cem­ment, soit deux dixièmes plus ra­pi­de­ment que ORIENT HORSE lors de son suc­cès du 18 juin. Rien que ça.

Mais en­core ? UNO DANCER (n°18) flirte avec la li­mite de gains et semble ca­pable d'en pro­fi­ter pour se pla­cer. VACATE MO­NEY (n°10) est sans doute la meilleure va­leur du lot, mais le fait qu'elle n'ait pas cou­ru de­puis le 11 mars nous em­pêche d'être com­plè­te­ment o p t i mi s t e . ULEXA DES PLANS (n°15) donne son maxi­mum à chaque fois. Même si elle est plus per­cu­tante sur des courtes dis­tances, cette pen­sion­naire de Phi­lippe Dau­geard pa­raît com­pé­ti­tive. JULIANO RAGS (n°13) au­ra l'avan­tage d'être dri­vé par Jean-Mi­chel Ba­zire, ce qui pour­rait lui per­mettre de trou­ver une nou­velle im­pul­sion ap­pa­rem­ment né­ces­sai r e . En­fi n, VASCO DE VIETTE (n°3) pour­ra comp­ter sur sa forme.

En­ghien, le 13 juillet. ORIENT HORSE s'im­pose fa­ci­le­ment à l'ar­ri­vée du Prix de l'Opé­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.