Rou­ma­noff en­core en ro­dage

Aujourd'hui en France - - RADIO - R.P.

CLÔ­TURE DES JEUX olym­piques, chasse au bur­ki­ni et ren­trée po­li­tique. Pour son grand re­tour sur Eu­rope 1 — u n e d e mi - h e u r e d u lun­di au di­manche de mi­di à mi­di trente —, Anne Rou­ma­noff a en­chaî­né les blagues sur l’ac­tua­li­té du week-end avec trois membres de sa nou­velle équipe d’hu­mo­ristes : Di­dier Porte, Léa Lan­do et Da­vid Azen­cot.

A r n a u d Mo n t e - bourg, Em­ma­nuel Ma­cron et Cé­cile Du­flot — « C’est une vraie éco­lo, elle a le cha­risme d’un bé­go­nia et la per­sé­vé­rance d’une plante grim­pante. » — en ont pris pour l eur grade. « Ça pique mais c’est bon », pro­met le nom de l’émis­sion. Pour cette pre­mière, c’est sur­tout la pre­mière par­tie du titre qui s’est vé­ri­fiée, avec une co­hé­sion en­core en ro­dage et des blagues très, voire trop écrites. Un manque de na­tu­rel fi­na­le­ment lo­gique pour une pre­mière, à peine ryth­mée par les ch­ro­niques des trois com­parses de la dame en rouge, qui, elle, s’est muée en Mme La­fesse le temps d’une im­pos­ture té­lé­pho­nique un peu té­lé­pho­née.

Di­dier Porte a com­pa­ré les adeptes du bur­ki­ni au com­man­dant Cous­teau, le bonnet rouge en moins, Da­vid Azen­cot a tan­cé Jean-Vincent Pla­cé, « le Vert so­li­taire », et De­nis Bau­pin, « le Ca­sa­no­va des toi­lettes sèches ». Quant aux rimes fa­ciles de la jeune Léa Lan­do, elles ont pei­né à en­thou­sias­mer le pu­blic. Peut mieux faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.