Alice Coo­per entre en scène

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - C.D.S.

C’est un slo­gan qui pour­rait faire mouche : « Un homme per­tur­bé pour une époque per­tur­bée. » Il est si­gné Alice Coo­per, 68 ans, vieille gloire du hard-rock et dé­sor­mais… can­di­dat à la pré­si­den­tielle amé­ri­caine. Son pro­gramme est à la dé­me­sure des shows aus­si dé­jan­tés que gore qu’il as­su­rait dans les an­nées 1970 et 1980, avec chaises élec­triques (fausses) et boas constric­tor (vrais). Ain­si plaide-t-il pour que le billet de 50 $ porte l’ef­fi­gie du co­mé­dien Grou­cho Marx. Ou pour l’in­ter­dic­tion de prendre des sel­fies, sauf pen­dant une Jour­née na­tio­nale du sel­fie. Drôle, mais pas for­cé­ment élec­to­ra­le­ment payant… Le ro­ckeur gri­mé, au­teur no­tam­ment de « I’m Eigh­teen » ou de « School’s Out », s’était jusque-là dé­crit comme apo­li­tique, avant d’af­fi­cher en 2004 des sym­pa­thies plu­tôt ré­pu­bli­caines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.