Mo­na­co se­ra bien de la fête

Ligue des cham­pions (bar­rage re­tour).

Aujourd'hui en France - - SPORTS - BER­TRAND MÉTAYER

ÇA RIGOLE pour Mo­na­co et c’est tout le foot­ball fran­çais qui se prend à sou­rire. La vic­toire étri­quée ob­te­nue contre Villar­real (1-0) après le suc­cès à l’ex­té­rieur au match al­ler (2-1) per­met en ef­fet à l’ASM de re­joindre le PSG et Lyon dans la phase de groupes de la Ligue des cham­pions. Trois clubs fran­çais en lice à ce stade de la com­pé­ti­tion, c’est une ex­cel­lente nou­velle pour l’in­dice UEFA tri­co­lore. Pour Mo­na­co, c’est une im­por­tante opé­ra­tion fi­nan­cière en même temps qu’un im­mense dé­fi spor­tif. Les hommes de Leo­nar­do Jar­dim se­ront en ef­fet pla­cés dans le qua­trième cha­peau de­main lors du ti­rage au sort ef­fec­tué… à Mo­na­co. De quoi of­frir la pro­messe de soi­rées épiques face aux gros ca­dors eu­ro­péens sans for­cé­ment condam­ner d’avance le club de la prin­ci­pau­té. C’était dé­jà le cas lors de la sai­son 2014-2015 et l’ASM n’avait été sor­ti qu’en quart de fi­nale par la Ju­ven­tus Tu­rin (O-1 ; 0-0)…

« Cette qua­li­fi­ca­tion nous rem­plit de joie, se fé­li­cite Tié­moué Ba­kayo­ko, mi­lieu de Mo­na­co. On est très fiers, d’au­tant plus qu’au­cun club fran­çais n’avait réus­si à pas­ser ces deux tours pour se qua­li­fier. C’est une grande chose pour le foot fran­çais. La sai­son der­nière, on n’avait pas pu la jouer et, là, on s’est don­né les moyens de ga­gner les matchs al­ler et re­tour. On va pou­voir jouer cette com­pé­ti­tion qui nous fait rê­ver. »

Pé­nal­ty gé­né­reux

Mais pour rê­ver d’une nou­velle épo­pée, les co­équi­piers de Na­bil Di­rar de­vront mon­trer un tout autre vi­sage que face à Villar­real. Car, si Ger­main (20e) puis Le­mar (30e) ont vu leurs ten­ta­tives stop­pées par Asen­jo, ce sont bien les Es­pa­gnols qui se sont d’abord mon­trés les plus dan­ge­reux. Par­ti dans le dos de la dé­fense, San­tos Bor­ré perd son duel avec Su­ba­sic avant de voir Je­mer­son ve­nir écar­ter le bal­lon de jus­tesse (40e). Em­prun­tés et par­fois mal­adroits, les Mo­né­gasques ont sem­blé pé­tri­fié par l’en­jeu. Ils ont même été sau­vés par une er­reur de l’ar­bitre, M. Eriks­son, qui n’a pas vu la main de Rag­gi en pleine sur­face… (43e). Face à cette me­nace, ils se sont peu à peu re­cro­que­villés, lais­sant par­fois le pauvre Ger­main to­ta­le­ment seul aux avant-postes. Ils sont fi­na­le­ment tout heu­reux de voir l’ar­bitre sué­dois of­frir un pé­nal­ty gé­né­reux à Fa­bin­ho après que Si­di­bé a ex­pé­dié le bal­lon sur l’ar­rière de l’épaule de Mu­sac­chio (1-0, 90e). Pas de quoi pa­voi­ser, mais suf­fi­sant pour s’of­frir une fin d’an­née ci­vile pleine de fris­sons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.