Les re­voi­là !

CÉ­LÉ­BRA­TION. Ren­trée hier ma­tin de Rio, la dé­lé­ga­tion fran­çaise a été re­çue en fin de jour­née à l’Ely­sée.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - JÉRÉMIE PAVLOVIC

IL EST PRÈS de 19 h 30 et, tout sou­rire, ils quittent l’Ely­sée, qua­rante-deux mé­dailles dans leur es­car­celle et des étoiles plein les yeux. Les ath­lètes de la dé­lé­ga­tion fran­çaise sa­luent une der­nière fois leurs sup­por­teurs ve­nus les ac­cla­mer et re­joignent leur bus, qui les mè­ne­ra sur un der­nier pla­teau de té­lé­vi­sion. Les hé­ros de Rio viennent de se plier au tra­di­tion­nel exer­cice de la pho­to de fa­mille, dans les jar­dins de l’Ely­sée. Le pré­sident de la Ré­pu­blique, Fran­çois Hol­lande, a pro­po­sé à To­ny Yo­ka et Es­telle Mos­se­ly, le couple choc de la boxe fran­çaise, de se ma­rier le mo­ment ve­nu sous les ors de la Ré­pu­blique.

Ted­dy Ri­ner a re­mis le dra­peau bleu-blanc-rouge à Mi­chaël Je­re­miasz, qui gui­de­ra la dé­lé­ga­tion fran­çaise aux Jeux pa­ra­lym­piques de Rio, du 7 au 18 sep­tembre.

Un geste sym­bo­lique, épi­logue d’une jour­née riche en émo­tions, com­men­cée à 10 h 25, heure à la­quelle l’avion des Bleus s’est po­sé sur la piste de l’aé­ro­port Rois­syC­harles-de-Gaulle. Ted­dy Ri­ner, en­core bar­bu à cet ins­tant-là, est des­cen­du l e pre­mier. Cha­cun s’est prê­té au jeu des sel­fies et autres poses de­vant les pho­to­graphes, avant de se lan­cer dans un clap­ping, geste po­pu­la­ri­sé par les joueurs Is­lan­dais lors de l’Eu­ro de foot­ball.

A l’in­té­rieur de l’aé­ro­port, une bonne cen­taine de sup­por­teurs at­ten­daient les ath­lètes. « C’est l’ins­tant où les mes­sages de sou­tien vir­tuels prennent une si­gni­fi­ca­tion concrète, très forte », ré­sume Di­mi­tri Bas­cou, mé­daillé de bronze au 110 m haies.

To­ny Yo­ka et Es­telle Mos­se­ly les plus ap­plau­dis

Par­mi les plus ap­plau­dis : Ted­dy Ri­ner, bien en­ten­du, et le couple de boxeurs en or. Qua­rante en­fants de Chan­te­loup-les-Vignes (Yve­lines) sont ve­nus sa­luer, tou­cher, fé­li­ci­ter To­ny, le hé­ros lo­cal. Plus loin, la fa­mille d’Oli­vier Nyo­kas, le hand­bal­leur, se montre tout aus­si eu­pho­rique que les proches de Sa­rah Ou­rah­moune, mé­daillée d’ar­gent en boxe.

La mé­daille d’or des sup­por­teurs re­vient sans doute à ceux de Maxime Beaumont, le kaya­kiste mé­daillé d’ar­gent. Dé­bar­qués de Bou­logne- sur- Mer ( Pas- de- Ca­lais), ils ont fait ré­son­ner leurs chants dans l’aé­ro­gare. « C’est peut-être cette image, fi­na­le­ment, que je gar­de­rai des Jeux », dé­clare le grand gaillard, ému.

Le temps d’une « Mar­seillaise », l’heure est ve­nue de par­tir. Di­rec­tion un hô­tel pa­ri­sien du XVe ar­ron­dis­se­ment. Au 10e étage du luxueux éta­blis­se­ment, le ma­ra­thon mé­dia­tique conti­nue. Sa­rah Ou­rah­moune, im­pres­sion­née par la vue im­pre­nable sur la tour Eif­fel, en pro­fite pour « dé­cou­vrir de beaux en­droits ».

Quant à Ted­dy Ri­ner et To­ny Yo­ka, ils en res­sortent ra­sés de près. L’Ely­sée, ce n’est pas tous les jours non plus… le­pa­ri­sien.fr

Rois­sy, hier. Les mé­daillés de Rio ac­cueillis en hé­ros par les sup­por­teurs fran­çais : le kaya­kiste Maxime Beaumont (ar­gent), Elo­die Clou­vel (pentath­lon mo­derne, ar­gent).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.