« On a ré­sis­té grâce au bouche-à-oreille »

Fa­bien On­te­niente,

Aujourd'hui en France - - LES SORTIES AU CINÉMA - Pro­pos re­cueillis par T.D.

On le joint à la plage, for­cé­ment. Même en va­cances, Fa­bien On­te­niente sur­veille de près les chiffres d’en­trées de « Cam­ping 3 », qu’il a réa­li­sé et co­écrit avec Franck Du­bosc, et sur­tout les ré­ac­tions des spec­ta­teurs. Et se dit sa­tis­fait des scores de son hé­ros Pa­trick Chi­rac.

« Cam­ping 3 » est le seul film fran­çais à te­nir tête aux Amé­ri­cains cet été. Fier ?

FA­BIEN ON­TE­NIENTE. Fier ! On est le pe­tit vil­lage gau­lois qui ré­siste à l’en­va­his­seur, avec Pa­trick Chi­ra­cix (NDLR : Pa­trick Chi­rac, joué par Franck Du­bosc) à la place d’As­té­rix. Face aux grosses ma­chines amé­ri­caines, « Cam­ping 3 » a ré­sis­té grâce au bouche-à-oreille. Il y a eu un élan de so­li­da­ri­té sur les ré­seaux so­ciaux : sur Twit­ter, les gens dé­fendent le film et ra­content qu’ils y sont re­tour­nés deux ou trois fois. Même les cri­tiques étaient bonnes dans l’en­semble : j’ai eu « Té­lé­ra­ma » et «les In­rocks », c’est pas mal ! Et « le Masque et la Plume » a or­ga­ni­sé un dé­bat sur le film, alors que d’ha­bi­tude mon cas est vite ex­pé­dié.

Le film a tou­te­fois réuni moins de spec­ta­teurs que les deux pre­miers. Un peu dé­çu ?

Non. Pa­thé, pro­duc­teur et dis­tri­bu­teur, a choi­si de sor­tir le film le 29 juin, en plein pen­dant l’Eu­ro. On a dû af­fron­ter la de­mi- fi­nale France - Al­le­magne et la fi­nale France - Por­tu­gal. Et puis il y a eu l’at­ten­tat de Nice du 14 Juillet. La météo a par ailleurs été très chaude. « Cam­ping 3 » a fait moins d’en­trées que le deuxième (3, 1 mil­lions de spec­ta­teurs contre 4 pour le pré­cé­dent) mais il est plus ren­table : je l’ai tour­né en huit se­maines avec un bud­get de 12 M€, contre 23 M€ pour « Cam­ping 2 » qui n’a pas été amor­ti. Je pré­fère avoir un suc­cès commercial avec de bonnes cri­tiques et des pro­duc­teurs heu­reux.

Com­ment ex­pli­quez-vous qu’au­cun autre film fran­çais ne fi­gure au pal­ma­rès ?

Les dis­tri­bu­teurs ont eu peur de l’Eu­ro, des Jeux olym­piques et des mas­to­dontes amé­ri­cains. Jé­rôme Sey­doux, le pa­tron de Pa­thé, te­nait au contraire à sor­tir en été, comme le font les Amé­ri­cains. Il m’a en­voyé un tex­to pour me dire qu’il était très content du ré­sul­tat et je crois que « Cam­ping 3 » va ou­vrir la voie à d’autres sor­ties es­ti­vales. On a es­suyé les plâtres mais on a rem­pli notre mis­sion. Le film de­vrait fi­nir à 3,3 mil­lions, par­fait pour un nu­mé­ro 3 !

« Cam­ping 3 a fait moins d’en­trées que le deuxième mais il est plus ren­table »

Le réa­li­sa­teur Fa­bien On­te­niente.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.