Il veut Ba­roin pour Ma­ti­gnon

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - N.SC.

Il est loin, le temps où ils s’af­fron­taient. C’était en 1995, alors que Ni­co­las Sar­ko­zy était le bras droit du can­di­dat Bal­la­dur et Fran­çois Ba­roin le porte-pa­role du can­di­dat Chi­rac, dont il est le fils spi­ri­tuel. Ce n’est qu’en 2010 qu’ils se sont ré­con­ci­liés, au point de de­ve­nir très proches. S’il était élu en mai, Sar­ko­zy choi­si­rait donc le sé­na­teur-maire de Troyes (Aube) pour Ma­ti­gnon. Il est « le mieux pla­cé », confie Sar­ko­zy dans « le Fi­ga­ro Ma­ga­zine » à pa­raître de­main. En 2010, alors qu’il hé­si­tait à rem­pla­cer Fran­çois Fillon, il avait dé­jà son­gé à Ba­roin pour Ma­ti­gnon. Iro­nie de l’his­toire, s’il avait été ré­élu en 2012, l’an­cien pré­sident au­rait choi­si… Alain Jup­pé, à qui Ba­roin n’a ja­mais par­don­né de l’avoir évin­cé, avec les « Ju­pettes », du gou­ver­ne­ment en 1995.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.