Dé­chi­rant

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES -

C’ÉTAIT LE 1er AOÛT 2003. La France ap­pre­nait que Ma­rie Trin­ti­gnant n’avait pas sur­vé­cu aux coups que lui avait portés quelques jours plus tôt dans un hô­tel de Vil­nius, en Li­tua­nie, son com­pa­gnon Ber­trand Can­tat, le chan­teur de Noir Dé­sir. Treize ans plus tard, l’ac­teur et réa­li­sa­teur Sa­muel Ben­che­trit, qui vé­cut avec l’ac­trice et dont il a eu un en­fant, re­vient sur ce drame ab­so­lu qui a en­taillé à ja­mais sa vie. Il ima­gine que la dé­funte, une nuit, lui rend vi­site. Son ré­cit est d’une force ab­so­lue dans les mots, les for­mules up­per­cut. Une vraie poé­sie y cir­cule. Tan­tôt Ben­che­trit monte à l’as­saut, boxe dans le vide, tan­tôt il s’in­ter­roge sur sa propre ca­pa­ci­té à sa­voir éle­ver son fils.

Voi­là sans doute la plus dé­chi­rante lettre d’amour écrite à une dis­pa­rue, ré­di­gée à l’encre nue de la co­lère au­tant que d’une si­dé­ra­tion qui ne s’est ja­mais di­luée dans le temps. Elle pour­suit son che­min le long de cette ligne de frac­ture qui s’ap­pelle l’in­con­so­lable dou­leur. « Je vou­drais qu’on sorte, qu’on se pro­mène. Je te tien­drai peu­têtre la main à un mo­ment. » de Sa­muel Ben­che­trit, Ed. Plon-Jul­liard, 170 pages, 16,90 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.