Veut y croire

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Bru­no Gé­né­sio, en­traî­neur de l’OL CH.B. Va­lère Ger­main, at­ta­quant de l’AS Monaco

d’un groupe fa­cile l’an pas­sé (Zé­nith Saint-Pé­ters­bourg, La Gan­toise, Va­lence) et avait fi­ni der­nier. Cette fois, l’op­po­si­tion se­ra plus re­le­vée (Ju­ven­tus Tu­rin, FC Sé­ville et Di­na­mo Za­greb) mais, pa­ra­doxa­le­ment, les Lyon­nais re­fusent de bais­ser la tête. Certes, la Juve est l’im­mense fa­vo­ri du groupe H, sur­tout avec son re­cru­te­ment XXL (Hi­guain, Pja­nic, Dani Alves). Nan­tie de la meilleure dé­fense d’Eu­rope (Buf­fon, Chiel­li­ni, Bo­nuc­ci, Bar­za­gli), la for­ma­tion tu­ri­noise est un can­di­dat à la vic­toire fi­nale.

Sé­ville, triple vain­queur de la Ligue Eu­ro­pa, est, sur le pa­pier, meilleur que Lyon. Mais les An­da­lous ont per­du leur pa­tron, Unai Eme­ry par­ti di­ri­ger le PSG, et leur bu­teur Ké­vin Ga­mei­ro. Le club sé­vil­lan s’est en­ga­gé sur une nou­velle ère avec l’en­traî­neur ar­gen­tin Jorge Sam­pao­li ou l’exTou­lou­sain Ben Yed­der. Quant aux Croates du Di­na­mo Za­greb, ils ne re­pré­sentent pas un épou­van­tail pour les Lyon­nais : en phase de groupes en 2011, l’OL s’était joué d’eux : 2-0 à Ger­land puis une mo­nu­men­tale cor­rec­tion (1-7) in­fli­gée sur la pe­louse du stade Mak­si­mir !

Evi­dem­ment, les Lyon­nais sont cons­cients de la dif­fi­cul­té à ter­mi­ner à l’une des deux pre­mières places et ne pa­voisent pas. « Quel que soit le ti­rage, j’avais dit à mes joueurs de croire en nos chances même si on sait que ça se­ra dif­fi­cile, note Bru­no Gé­né­sio. On va es­sayer de res­ter in­vain­cus dans notre stade du Parc OL et de faire plai­sir à tout notre pu­blic. » Le ca­pi­taine Maxime Go­na­lons reste éga­le­ment dans le flou. « Ce ti­rage est in­té­res­sant pour le jeu, constate-t-il. Sé­ville et la Juve sont des ins­ti­tu­tions dans cette com­pé­ti­tion. » Jean-Mi­chel Au­las pense aus­si à rem­plir son stade. « Ce­la fe­ra de belles af­fiches, es­time- t- i l . Mais on va mettre un point d’hon­neur à se qua­li­fier pour les 8es de fi­nale. »

« Faire plai­sir à tout notre pu­blic »

Fi­na­le­ment, c’est le Tot­ten­ham d’Hu­go Llo­ris, épou­van­tail du cha­peau trois, qui semble l’ad­ver­saire le plus re­le­vé. « C’est as­sez équi­li­bré et c’est bien pour nous, a com­men­té le vice-pré­sident, Va­dim Va­si­lyev. On va tout faire pour sor­tir de cette phase de groupes car, vous sa­vez, c’était dé­jà sé­rieux pour nous dès le 3e tour pré­li­mi­naire puis en bar­rages.

LE CA­LEN­DRIER. 14 sep­tembre : 27 sep­tembre : 18 oc­tobre : 2 no­vem- bre 22 no­vembre :

7 dé­cembre : Ju­ven­tus Sta­dium (Tu­rin), di­manche. Gon­za­lo Hi­guain, le nou­vel at­ta­quant de la Juve, se­ra à sur­veiller par les dé­fen­seurs lyon­nais. LE CA­LEN­DRIER. 14 sep­tembre : 27 sep­tembre : 18 oc­tobre : 2 no­vembre : 22 no­vembre : 7 dé­cembre : Har­ry Kane, at­ta­quant de Tot­ten­ham.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.