Il pense dé­jà à 2018

Aujourd'hui en France - - SPORTS - D.S.

DÉ­JÀ DES CHOIX FORTS ! Di­dier Des­champs a tour­né en dou­ceur et avec tact la page Pa­trice Evra, qui a vrai­sem­bla­ble­ment vé­cu sa 80e et der­nière sé­lec­tion en équipe de France le 10 juillet en fi­nale de l’Eu­ro contre le Por­tu­gal.

« Pa­trice est tou­jours à son ni­veau, mais je dois me pro­je­ter sur une Coupe du monde qui a lieu dans deux ans, ex­plique le pa­tron des Bleus. Il a son âge, que vous sa­vez (35 ans), et ça me sem­blait im­por­tant de don­ner du temps de jeu, des res­pon­sa­bi­li­tés à des joueurs plus jeunes pour leur per- mettre de s’aguer­rir, de fran­chir des pa­liers. La Coupe du monde est dans deux ans, ça lui fe­ra deux ans de plus, à Evra de main­te­nir le ni­veau qu’il a au­jourd’hui, et entre-temps ça me per­met­tra de voir l’évo­lu­tion d’autres joueurs. »

Sur les cô­tés, à droite es­sen­tiel­le­ment, dans un sec­teur où la France « pro­duit » peu de bons la­té­raux, Si­di­bé (24 ans) et Cor­chia (25 ans) in­carnent à la fois une re­lève im­mé­diate mais aus­si du long terme, sur­tout Si­di­bé s’il confirme ce qu’on connaît de lui de­puis deux sai­sons.

De­vant, Des­champs re­tend la main à Fe­kir, même s’il n’a pas re­trou­vé son ni­veau, mais là aus­si, on est dé­jà en 2018. Quant à La­ca­zette, il a en­fin une carte à jouer avec le pas­sage en 4-4-2 des Bleus en se­conde pé­riode contre l’Eire. Il est jeune (25 ans), il est bon, il a l’ave­nir de­vant lui. Der­rière Gi­roud, il est une al­ter­na­tive cré­dible et sé­dui­sante dans l’idée du duo qu’il for­me­ra avec Griez­mann, la nou­velle star des Tri­co­lores.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.