Grand vain­queur, le très contro­ver­sé CCIF

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - FL.M.

De­puis que la po­lé­mique sur le bur­ki­ni a pris de l’am­pleur, le Col­lec­tif contre l’is­la­mo­pho­bie en France (CCIF) as­sure avoir re­çu 7 000 de­mandes d’adhé­sion en deux se­maines. « Et près de 40 000 € de dons », s’en­thou­siasme Mar­wan Mu­ham­mad, son di­rec­teur, qui a por­té la re­quête contre l’ar­rê­té an­ti­bur­ki­ni de­vant le Conseil d’Etat. « Ce­la a don­né de la vi­si­bi­li­té à notre com­bat et notre as­so­cia­tion. » Le CCIF est pour­tant contro­ver­sé de­puis sa créa­tion en 2003. Se­lon le po­li­to­logue Laurent Bou­vet, « beau­coup de ses membres at­tisent les haines com­mu­nau­taires et op­posent les po­pu­la­tions. Pour eux, être laïc, c’est être is­la­mo­phobe ». En jan­vier 2016, Ma­nuel Valls s’est lui­même in­di­gné d’une tri­bune si­gnée par le pré­sident de l’Ob­ser­va­toire de la laï­ci­té, Jean-Louis Bian­co, avec des membres du CCIF, ac­cu­sés de par­ti­ci­per à un « cli­mat nau­séa­bond » en France. Le CCIF, ré­pu­té proche de Ta­riq Ra­ma­dan, ne cache pas sa proxi­mi­té avec l’as­so­cia­tion Ba­ra­ka Ci­ty, dont le di­rec­teur re­fuse de ser­rer la main aux femmes. « On nous fait des pro­cès d’in­ten­tion parce qu’on ose dé­non­cer tout type de re­jet en France », se dé­fend Mar­wan Mu­ham­mad, qui donne en gage sa lutte contre le ter­ro­risme et l’an­ti­sé­mi­tisme me­née lors­qu’il était di­plo­mate pour l’Or­ga­ni­sa­tion pour la sé­cu­ri­té et la co­opé­ra­tion en Eu­rope, l’OSCE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.