Il di­sait avoir été agres­sé parce qu’il por­tait une croix

Aujourd'hui en France - - FAITS DI­VERS -

UN JEUNE HOMME d’une ving­taine d’an­nées qui di­sait avoir été agres­sé jeu­di soir à Vi­trolles (Bouches-du-Rhône) parce qu’il por­tait une croix chré­tienne a fi­na­le­ment avoué avoir in­ven­té cette his­toire pour ca­cher une rixe de droit com­mun, se­lon une source po­li­cière. Il a bien été bles­sé dans une ba­garre, mais a por­té plainte en ra­con­tant avoir été apos­tro­phé par quatre hommes parce qu’il por­tait une croix. Ses agres­seurs l’au­raient frap­pé avant de la lui ar­ra­cher en le trai­tant d’« igno­rant » et l’au­raient en­suite fait chu­ter. Mais le jeune homme a fi­ni par re­con­naître qu’il a été en réa­li­té pris à par­ti par une seule per­sonne qu’il connais­sait et avec la­quelle il avait un dif­fé­rend an­cien, sans au­cun ca­rac­tère re­li­gieux.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.