Dans les mi­nis­tères on boucle dé­jà les va­lises

GOU­VER­NE­MENT. Une vraie dé­ban­dade ! A moins d’un an des élec­tions, nombre de conseillers mi­nis­té­riels ou ély­séens s’en­volent vers des postes plus sûrs ou le pri­vé.

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - JANNICK ALIMI ET CA­MILLE MORDELET

L’HEURE DE LA SOR­TIE a son­né dans les mi­nis­tères, à Ma­ti­gnon et à l’Ely­sée. De­puis le dé­but de l’été, près d’une cin­quan­taine de conseillers ont quit­té les al­lées du pou­voir. Nor­mal à quelques mois de la fin d’un man­dat pré­si­den­tiel ? Certes. Sauf que la vague de dé­parts est bien plus pré­coce que lors de la pré­si­dence Sar­ko­zy qui n’avait pris toute son am­pleur qu’au pre­mier tri­mestre 2012 (voir in­fo­gra­phie ci-des­sous).

Au­gure d’une dé­route an­non­cée aux pro­chaines pré­si­den­tielle et lé­gis­la­tives ? « Ces gens four­nissent un tra­vail co­los­sal et sa­cri­fient leur vie de fa­mille. C’est lé­gi­time qu’ils aient en­vie de sai­sir les postes in­té­res­sants qui se pré­sentent », re­la­ti­vise un conseiller tou­jours en poste. D’au­tant plus que les der­nières grandes ré­formes du quin­quen­nat (loi Tra­vail et loi Bio­di­ver­si­té) ayant été pro­mul­guées, l’agen­da des mi­nistres et de leurs conseillers d’ici à mai pro­chain est loin d’af­fi­cher com­plet…

Pour­tant, « faire du ca­bi­net » n’est plus le sé­same qu’il re­pré­sen­tait au temps où l’Etat était en­core tout-puis­sant. Le moindre in­ter­ven­tion­nisme de la puis­sance pu­blique conju­gué aux mul­tiples plans d’éco­no­mies a ré­duit les postes au sein de la fonc­tion pu­blique… et avi­vé la concur­rence entre hauts fonc­tion­naires. Une pro­vi­sion pour les aides au re­tour à l’em­ploi de 1,85 M€ a même été consti­tuée dans le bud­get de l’Ely­sée. Elle est des­ti­née aux agents contrac­tuels qui ne sont pas as­su­rés d’un re­clas­se­ment dans la fonc­tion pu­blique. Bien sûr, pour les conseillers à haute res­pon­sa­bi­li­té, la re­con­ver­sion est plus simple : Thierry La­taste (62 ans), le dir­cab de l’Ely­sée, a été nom­mé haut-com­mis­saire de la Ré­pu­blique en Nou­vel­leCa­lé­do­nie. Une très belle fin de car­rière ! Jé­ré­mie Pel­let, conseiller pour le fi­nan­ce­ment de l’éco­no­mie à Ma­ti­gnon, a re­joint l’Agence fran­çaise de dé­ve­lop­pe­ment comme di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué. Beau trem­plin pour cet an­cien de BNP Pa­ri­bas de 36 ans…

En re­vanche, Claire Way­sand (47 ans), pour­tant pre­mière femme à di­ri­ger le ca­bi­net d’un mi­nistre des Fi­nances (Mi­chel Sa­pin), s’est fait souf­fler la pres­ti­gieuse di­rec­tion du Tré­sor pour n’avoir pas fait l’ENA et a dû se « conten­ter » de l’ins­pec­tion des fi­nances grâce au tour ex­té­rieur (no­mi­na­tion po­li­tique). Mal­gré ses an­nées pas­sées comme di­rec­teur de ca­bi­net de Sté­phane Le Foll au mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture, Phi­lippe Mau­guin (52 ans) nou­veau pré­sident de l’Ins­ti­tut na­tio­nal de la re­cherche agro­no­mique n’a pas re­çu le meilleur ac­cueil : sa no­mi­na­tion a pro­vo­qué une bron­ca des in­gé­nieurs agro­nomes, qui crient au pa­ra­chu­tage po­li­tique.

Re­con­ver­sions sous contrôle

Il reste les trans­ferts vers le pri­vé. A tout juste 37 ans, Hu­go Ri­chard, an­cien chef ad­joint de ca­bi­net de JeanYves Le Drian à la Dé­fense, est de­ve­nu di­rec­teur des af­faires pu­bliques de la co­en­tre­prise Air­bus Sa­fran Laun­chers (aé­ro­spa­tial). Au prin­temps, Lau­rence Boone, conseillère à l’Ely­sée, est par­tie chez l’as­su­reur Axa tan­dis que Jean-Jacques Bar­be­ris, in­car­na­tion pour­tant de la jeune garde de Hol­lande, a re­joint une fi­liale du Cré­dit agri­cole. Mais, de­puis 2009, ces re­con­ver­sions sont sous sur­veillance. Une com­mis­sion de dé­on­to­lo­gie contrôle le pan­tou­flage, no­tam­ment le risque qu’un conseiller tra­vaille dans une en­tre­prise dont il avait la res­pon­sa­bi­li­té au sein des ca­bi­nets. Un garde-fou im­par­fait puisque cette com­mis­sion n’a qu’un rôle consul­ta­tif, mais une pré­cau­tion qui ne fa­ci­lite pas, pour les conseillers, la « vie d’après ». @Jan­ni­ckA­li­mi1 @CMor­de­let

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.