Agres­sif mais pré­fé­ré à Hol­lande

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - M.C.

Un mo­deste 39 % de bonnes opi­nions quand même, en dé­pit d’un tem­pé­ra­ment tou­jours aus­si co­gneur, dont 24 % de sym­pa­thi­sants de droite sen­sibles à ses at­taques contre Fran­çois Hol­lande ! Et même pré­fé­ré pour 51 % des son­dés à Fran­çois Hol­lande ! Pa­ra­doxe ? En deux ans, les opi­nions po­si­tives à son égard ont pro­gres­sé de 6 points comme si les Fran­çais s’étaient faits à l’agres­si­vi­té du per­son­nage au­quel ils ac­cordent mal­gré tout une cré­di­bi­li­té po­li­tique en hausse qui le sort du re­gistre des se­conds rôles. Tou­te­fois, Mé­len­chon reste à la po­li­tique ce que la paille de fer est aux par­quets ci­rés : un abra­sif ! 75 % (dont 45 % à gauche) le trouvent tou­jours aus­si im­pul­sif, 53 % sec­taire, 55 % pas sym­pa­thique, 69 % po­pu­liste et 64 % agres­sif. Mais son po­pu­lisme n’est pas ce­lui de Ma­rine Le Pen : 61 % es­timent que ses idées sont éloi­gnées de celles du FN, en dé­pit des ac­cu­sa­tions de « ra­di­ca­li­sa­tion » le vi­sant. Autre cu­rio­si­té, c’est au­près des sym­pa­thi­sants de gauche mo­dé­rée que Mé­len­chon a élar­gi sa base de 3 points, per­dant en re­vanche 7 points au­près des sym­pa­thi­sants plus à gauche que le PS (LO, NPA, PG, PC). Un re­cul lié à son en­trée en cam­pagne sous la ban­nière de la France in­sou­mise à la fa­çon d’un Po­de­mos es­pa­gnol, qui l’a éloi­gné des com­mu­nistes. Ré­sul­tat : 55 % des sym­pa­thi­sants de gauche trouvent qu’il joue « per­so ». Plus il grimpe, plus Mé­len­chon est aus­si per­çu comme un han­di­cap pour la gauche (62 %). L’in­té­res­sé se dé­fend d’être « l’as­su­rance vie » ou « l’idiot utile » de la droite en étant ce­lui qui af­fai­bli­ra le can­di­dat so­cia­liste : « Ce n’est pas moi qui ai fait re­cu­ler la gauche là où elle se trouve au­jourd’hui mais Hol­lande, Valls, Ay­rault et leurs gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs ! » mar­tèle-t-il. C’est en tout cas lui qui in­carne le mieux, aux yeux des son­dés, la gauche de la gauche, loin de­vant les ré­cents can­di­dats dé­cla­rés Mon­te­bourg, Hamon ou Cé­cile Du­flot.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.