Les maires font de la ré­sis­tance

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - A.G.

Le Con­seil d’Etat a re­fu­sé de dire stop au bur­ki­ni au nom du res­pect des li­ber­tés in­di­vi­duelles, qu’im­porte, la plu­part des maires main­tiennent l’in­ter­dic­tion. Hier, après l’ar­rêt de la haute ju­ri­dic­tion, seuls deux élus sur la tren­taine qui avaient pris un ar­rê­té an­ti­bur­ki­ni sur leur plage ont ac­cep­té de faire un pas en ar­rière. Il s’agit de ce­lui de L’Oye-Plage (Pasde-Ca­lais), PS, qui a op­té pour « sa sus­pen­sion », et ce­lui d’Eze (Alpes- Ma­ri­times), UDI, qui a choi­si le re­trait. Sans comp­ter le pre­mier concer­né, Lio­nel Lu­ca, dé­pu­té-maire (LR) de Ville­neuve-Lou­bet, qui a dit qu’il se confor­me­rait à la dé­ci­sion du Con­seil d’Etat. En re­vanche, à Nice, Men­ton, Man­de­lieu-la-Na­poule (Al­pesMa­ri­times), Fré­jus (Var), Leu­cate (Aude) ou au Tou­quet (Pas-deCa­lais), les maires, prin­ci­pa­le­ment LR et FN, main­tiennent leur ar­rê­té. Ma­nuel Valls aus­si : « Dé­non­cer le bur­ki­ni, […] c’est dé­non­cer un is­la­misme mor­ti­fère, ré­tro­grade », a es­ti­mé le Pre­mier mi­nistre sur Fa­ce­book, évo­quant « un dan­ger pour la co­hé­sion de la na­tion ». le­pa­ri­sien.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.