Pro­mis, il va chan­ger

FRANCE 2, 17 H 50. Eu­pho­rique de­puis son suc­cès sur les planches, Mi­chel Dru­cker mo­der­nise ses ren­dez-vous do­mi­ni­caux qui re­prennent ce soir sous une nou­velle for­mule.

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CHAR­LOTTE MO­REAU

LA PO­LÉ­MIQUE sur l’âge du ca­pi t ai ne s e mble l oi n. Après l a « chasse aux vieux » du prin­temps der­nier, où la ques­tion de son ave­nir sur France 2 avait agi­té le ToutPa­ris mé­dia­tique, on re­trouve un Mi­chel Dru­cker se­rein. Eu­pho­ri­sé par son suc­cès sur les planches, le doyen du ser­vice pu­blic, qui fê­te­ra ses 74 ans le 12 sep­tembre, semble avoir trou­vé le bon com­pro­mis à la té­lé. Exit les après-mi­di ron­ron­nants de « Vi­ve­ment di­manche », rem­pla­cés dé­sor­mais par un best of d’« On n’est pas cou­ché » et un « Stade 2 » avan­cé. C’est dé­sor­mais à 17 h 50, avec une nou­velle émis­sion, « Vi­ve­ment la té­lé », que Mi­chel Dru­cker prend au­jourd’hui l’an­tenne, avant un « Vi­ve­ment di­manche pro­chain » ral­lon­gé, de 18 h 25 à 20 heures. Un lif­ting au­dio­vi­suel qui lui mé­na­ge­ra le temps né­ces­saire pour ses trois mois de one-man-show à Pa­ris (voir ci-des­sous). Le Dru­cker nou­veau est ar­ri­vé.

Nou­veau ton

Le théâtre, ça vous change un homme. « J’ai tout de suite sen­ti que mon ton, ma ges­tuelle, mon com­por­te­ment en pla­teau ont chan­gé de­puis que je suis sur scène. Je suis en li­ber­té. » Li­bé­ré, dé­li­vré et adepte d’une franche au­to­dé­ri­sion. Au té­lé­phone, Mi­chel Dru­cker vous ra­conte ses « imi­ta­tions foi­reuses » ou sa dif­fi­cul­té à rem­plir les salles de pro­vince, au dé­but. « Pour­quoi al­ler écou­ter un ani­ma­teur de plus, qu’on connaît dé­jà par coeur et qu’on voit gra­tui­te­ment de­puis son ca­na­pé ? Deux mois avant ma pre­mière date, on s’est sé­rieu­se­ment de­man­dé si on n’al­lait pas de­voir tout an­nu­ler. Les ré­ser­va­tions ne dé­col­laient pas. »

L’ob­ses­sion de connaître le fris­son de la scène l’a em­por­té, et lui a don­né rai­son. Les salles combles et conquises ont ré­veillé la bête té­lé­vi­suelle, qui a res­si­gné pour deux sai­sons avec France 2 et mo­der­ni­sé son of­fice do­mi­ni­cal. Cô­té prime time, l’ani­ma­teur rêve dé­sor­mais de sé­vir en duo avec Franck Du­bosc, Laurent Ger­ra, Kev Adams, Gad El­ma­leh, Mu­riel Ro­bin, Valérie Le­mer­cier ou Omar Sy.

Nou­veau look

Dans « Vi­ve­ment la té­lé », Mi­chel Dru­cker fe­ra la pro­mo­tion des pro­grammes de France Té­lé­vi­sions en re­ce­vant leurs ani­ma­teurs et ac­teurs, et en se glis­sant sur leurs tour­nages. Une de­mi­heure heb­do­ma­daire qu’il s’en­thou­siasme dé­jà de pré­sen­ter de­bout, ap­puyé sur un tabouret (« ça fait dix-neuf ans que les gens me voyaient as­sis sur mon ca­na­pé rouge ») et avec un look plus dé­con­trac­té. Fi­ni la veste, bonjour la che­mise et le jean : « Mais un jean taille haute hein, je ne suis pas Ch­ris­tophe Maé. »

Nou­velle vie

De­puis qu’il ra­conte sur les planches ses 50 ans de té­lé­vi­sion, dans son spec­tacle, Mi­chel Dru­cker ne « vit plus que pour ça » : « Une fo­lie to­tale, à l’âge où on de­vrait pré­pa­rer sa re­traite. Mais je com­prends en­fin ce que res­sentent les ar­tistes, main­te­nant, et cette ad­dic­tion à la scène. » Laurent Ru­quier l’a en­cou­ra­gé, Fabrice Lu­chi­ni l’a char­rié, Anne Rou­ma­noff l’a conseillé, Charles Az­na­vour et Alain Jup­pé l’ont ap­plau­di… Et les priorités de « Ker­dru », c o mme d i t L u c h i n i , o n t chan­gé. Après son au­tomne aux Bouffes-Pa­ri­siens, il par­ti­ra en tour­née. Ra­dio il y a cinq ans, livres il y a trois ans, théâtre au­jourd’hui… dans la vie de Mi­chel Dru­cker, la té­lé­vi­sion est de­ve­nue da­van­tage un dé­cor en ar­rière-plan, fa­mi­lier et ras­su­rant, plu­tôt qu’un mo­teur. Après cin­quante ans de PAF, c’est plu­tôt sain.

Pour sa ren­trée sur France 2, Mi­chel Dru­cker change de style : il troque son cos­tume contre un jean et une che­mise, plus dé­con­trac­tés.

Exit le ca­na­pé ! Le nou­veau Dru­cker, plus co­ol, dis­cute, sans chi­chis, à peine as­sis sur un tabouret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.