Les profs et le PS, un amour dé­çu

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - PAULINE THÉVENIAUD AVEC CH. B

ILS SE SONT TANT AI­MÉS… En fé­vrier 2012, à l’aube de la der­nière élec­tion pré­si­den­tielle, près d’un en­sei­gnant sur deux se di­sait prêt à vo­ter pour Fran­çois Hol­lande. Il faut dire que le can­di­dat PS avait his­sé l’édu­ca­tion au rang de prio­ri­té. Mais la ré­forme des rythmes sco­laires, sui­vie d’un en­chaî­ne­ment ef­fré­né d’an­nonces de­man­dant aux en­sei­gnants beau­coup d’ef­forts, sans contre­par­tie, a don­né un goût amer à la lune de miel. Certes, une re­va­lo­ri­sa­tion de leurs sa­laires a été an­non­cée, trop tard se­lon cer­tains, au prin­temps der­nier. Ce­la suf­fi­ra-til à ra­me­ner les dé­çus dans le gi­ron so­cia­liste ?

La ten­ta­tion de l’abs­ten­tion

« Il faut in­di­quer tout ce qui a été fait en termes bud­gé­taires, en termes de créa­tions de postes », fait va­loir Jean-Ch­ris­tophe Cam­ba­dé­lis, le pre­mier se­cré­taire du PS. Sauf que le mal­en­ten­du entre le corps en­sei­gnant et le gouvernement ne s’ar­rête pas aux por­tails des écoles. Cam­ba­dé­lis lui-même le re­con­naît, « les en­sei­gnants peuvent être mé­con­tents de cer­tains élé­ments comme le dé­bat sur la dé­chéance de na­tio­na­li­té ou la loi Tra­vail ».

Fi­dèle à sa ligne, le pre­mier se­cré­taire mise sur la com­pa­rai­son avec le camp d’en face. « Les en­sei­gnants ne peuvent pas pla­cer d’es­poir dans la droite », pré­dit-il, en sou­li­gnant que les can­di­dats les Ré­pu­bli­cains prônent des coupes bud­gé­taires, dont l’Edu­ca­tion na­tio­nale su­bi­ra, se­lon lui, à coup sûr les consé­quences.

« La droite, c’est la re­mise en cause de l’Edu­ca­tion na­tio­nale », achève-t-il. Les en­sei­gnants se dé­pla­ce­ront-ils pour au­tant en fa­veur d’un can­di­dat so­cia­liste ? Au Snes-FSU, le puis­sant syn­di­cat des pro­fes­seurs du se­con­daire, on en doute. Et on pré­dit qu’entre la dé­cep­tion ins­pi­rée par le PS et le conflit ma­jeur en­tre­te­nu avec la droite, c’est l’abs­ten­tion qui risque de sor­tir gran­die du vote en­sei­gnant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.