Un vol re­por­té… à cause d’un ron­geur

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ -

UN VOL D’AIR FRANCE re­liant Ba­ma­ko (Ma­li) à Pa­ris n’a pas pu dé­col­ler dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di. Pour­quoi ? A cause de la pré­sence d’un ron­geur à bord, a-t-on ap­pris hier au­près de la com­pa­gnie. La pré­sence de tels ani­maux en ca­bine re­pré­sente une me­nace pour la sé­cu­ri­té du vol car ils peuvent en­dom­ma­ger les câbles. La mise à l’écart du ron­geur, pro­ba­ble­ment une sou­ris, a pris plu­sieurs heures, de telle sorte que la bu­tée d’équi­page, c’est-à-dire le temps au-de­là du­quel le per­son­nel ne peut plus en­ta­mer un vol pour des rai­sons de fa­tigue, a été atteinte, a pré­ci­sé Ch­ris­tophe Pau­mier, un porte-pa­role d’Air France. Le vol a dû en­suite être re­por­té de qua­ran­te­huit heures jus­qu’à hier soir, Air France ne dis­po­sant pas à Ba­ma­ko de ca­pa­ci­tés suf­fi­santes pour le faire re­par­tir le len­de­main.

Les pas­sa­gers du vol AF373 ont été hé­ber­gés dans plu­sieurs hô­tels de la ca­pi­tale ma­lienne. Une pro­cé­dure de dé­dom­ma­ge­ment est par ailleurs lan­cée.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.