« La ten­sion ici est im­mense »

Luc,

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - T.R.

EN­TRE­PRE­NEUR à Saint-Florent (Haute-Corse), Luc, 30 ans, a une opi­nion tran­chée sur l’am­biance ac­tuelle sur l’île. « La ten­sion ici est im­mense, dé­crit-il. Il y a d’abord eu Nice, avec le sen­ti­ment que ça se rap­pro­chait de nous. Puis Saint-Etienne-du-Rou­vray, un drame dans le­quel beau­coup de Corses se sont iden­ti­fiés : un pe­tit vil­lage, sans sym­bole, dans un lieu ca­tho­lique. Après ça, il y a eu le com­mu­ni­qué du FLNC me­na­çant Daech, qui a en­traî­né beau­coup de ré­ac­tions po­si­tives du conti­nent. Beau­coup de gens ici ont vu dans ces ré­ac­tions une forme de lé­gi­ti­mi­té à agir, à or­ga­ni­ser la ri­poste et à adop­ter une pos­ture d’au­to­dé­fense. D’au­tant que les Corses, pour beau­coup, ne font pas du tout confiance aux au­to­ri­tés de l’Etat pour pro­té­ger la po­pu­la­tion. Ici, on en­tend souvent : Ils ont lais­sé faire, sur le conti­nent. Pour que ça n’ar­rive pas ici, c’est à nous de prendre la si­tua­tion en main. »

Une mé­fiance ac­crue

Un sen­ti­ment d’au­tant plus pré­gnant que nombre de ru­meurs sur des at­ten­tats dé­joués lors d’opé­ra­tions de po­lice res­tées se­crètes courent sur l’île. « Tous les Corses ont en­ten­du par­ler d’un pro­jet d’at­taque dé­joué vi­sant la boîte le Via Notte à Por­to-Vec­chio. Il y a aus­si un bruit qui court sur une cel­lule dé­man­te­lée qui voulait pas­ser à l’acte du­rant le fes­ti­val Cal­vi on the Rocks. Pour beau­coup de gens, c’est la preuve d’une me­nace réelle et dif­fuse. Si la grande ma­jo­ri­té des per­sonnes d’ori­gine magh­ré­bine sont par­fai­te­ment in­té­grées et vivent pai­si­ble­ment, celles qui pré­sentent des signes os­ten­ta­toires comme le voile in­té­gral sont dé­sor­mais scru­tées. On ne voyait pas ce genre de ré­ac­tions de mé­fiance il y a en­core quelques se­maines. »

Bobigny (Seine-Saint-De­nis), ven­dre­di. Me­na­cé, Ja­mal a quit­té la Corse à la va-vite après l’af­faire de Sis­co.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.