Le grand plouf à Pa­ris, un flop… pour l’in­ter­dit

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - CÉ­LINE CAREZ

Pa­ris. « Les po­li­ciers ? Ben, ils nous ont dit de sor­tir de l’eau. Et nous ? Ben, on n’est pas sor­tis ! » Ada­ma, 9 ans, en maillot de bain, ruis­se­lant et ri­go­lard, a ré­su­mé la si­tua­tion. Hier, ils étaient des cen­taines de Pa­ri­siens à bra­ver l’in­ter­dic­tion de se bai­gner li­bre­ment dans le bas­sin de la Villette, quai de la Loire (XIXe). Et bra­ver les po­li­ciers in­quiets, cou­rant par­tout, et la Bri­gade flu­viale en ba­teau… « C’est juste ma­gique ! lâche Clara, 20 ans. L’eau est bonne. Et fran­che­ment, na­ger en plein coeur de Pa­ris, quel bon­heur ! »

L’eau ju­gée d’ex­cel­lente qua­li­té

Un col­lec­tif de joyeux et jeunes Pa­ri­siens ré­cla­mant de na­ger dans la Seine a vou­lu pro­fi­ter de la bai­gnade spor­tive (trois épreuves de 1 250 m à 5 km), or­ga­ni­sée hier à la Villette par Fluc­tuat sous l’égide de la Fé­dé­ra­tion de na­ta­tion, pour se je­ter à l’eau. Les courses, elles, étaient au­to­ri­sées avec la bé­né­dic­tion des élus et de l’Agence ré­gio­nale de san­té qui avait ju­gé l’eau « d’ex­cel­lente qua­li­té ». Sous la très sé­rieuse ap­pel­la­tion de « la­bo­ra­toire des bai­gnades ur­baines ex­pé­ri­men­tales », le col­lec­tif avait lan­cé sur Fa­ce­book son in­vi­ta­tion au « grand plouf de 15 heures ». Ca­ni­cule ai­dant, elle a fait un raz de ma­rée sur les ré­seaux so­ciaux, sus­ci­tant l’in­quié­tude des élus et de la pré­fec­ture de po­lice.

« M’sieur l’agent ! M’sieur l’agent ! sup­pliait en­core une jo­lie bru­nette en maillot de bain sur la pas­se­relle. Lais­sez-moi sau­ter ! » « Non, ma­dame ! Pour votre sé­cu­ri­té ! Des­cen­dez. » « Bah ! ri­go­lait un autre po­li­cier. Au­jourd’hui, on est un peu gen­darmes à Saint-Tro­pez ! »

Pa­ris, hier. Le grand bas­sin de la Villette s’est trans­for­mé pour quelques heures en bai­gnade pi­rate à suc­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.