Ba­kayo­ko les a mis KO

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Mo­na­co De notre cor­res­pon­dant

Un cro­chet de­vant Di Ma­ria (4e) pour faire mon­ter l’adré­na­line et lan­cer son match. Ras­su­rant dans les airs, le Croate ne peut rien sur le but de Ca­va­ni. Avec cet Ita­lien-là, c’est tout à l’ar­rache. Ap­pré­cié par Jar­dim pour sa ru­desse, il a très bien gé­ré la me­nace Di Ma­ria. Dans un sys­tème à quatre der­rière ou à trois comme hier, le Po­lo­nais est tou­jours bon. Dur sur l’homme, la nou­velle re­crue est, en re­vanche, trop loin de Ca­va­ni sur le but. Pris de vi­tesse par Au­rier en pre­mière mi-temps, le dé­fen­seur cen­tral s’est en­suite bien re­pris. En net pro­grès. Quelques ou­blis dé­fen­sifs, mais il est en jambes. Des jambes de feu qui ont en­flam­mé Louis-II. Po­si­tion­né comme mi­lieu droit, il réus­sit une passe dé­ci­sive pour Mou­tin­ho. Il a réa­li­sé un match in­té­res­sant sur son cô­té. Dé­ci­sif sur le rush qui amène le 3e but (80e).

Mons­trueux à la ré­cu­pé­ra­tion, l’in­ter­na­tio­nal Es­poirs a lo­gi­que­ment été élu homme du match. Puis­sant, adroit, il a ga­gné un duel de toute beauté avec Ver­rat­ti. Il a pris une nou­velle en­ver­gure. Mon­sieur 100 % a ins­crit son deuxième pé­nal­ty de la sai­son. L’an­née der­nière, il n’en avait ra­té au­cun (6 sur 6). Très utile dans le jeu de tran­si­tion. Sa tech­nique en mou­ve­ment est un ré­gal. Au­teur du pre­mier but (13e), il a sta­bi­li­sé l’équipe et a été un lea­deur.

Le pe­tit Mes­si, comme le sur­nomme ses par­te­naires, a don­né le tour­nis à la dé­fense pa­ri­sienne. Dom­mage que le Por­tu­gais manque en­core de jus­tesse dans la fi­ni­tion. Seul en pointe, il a beau­coup cou­ru. En vain… Au ser­vice de l’équipe, il a ser­vi de pi­vot.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.