On a aus­si dan­sé à Rock en Seine

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - MA­RIE POUSSEL

S’HYDRATER. C’était le mot d’ordre de Rock en Seine ce week-end à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Sous une cha­leur de plomb, près de 110 000 per­sonnes sur trois jours ont pro­fi­té des bru­mi­sa­teurs géants pour sup­por­ter la cha­leur. Sa­me­di, on cé­lé­brait le re­tour de Mas­sive At­tack. En­nuyeux pour les uns, fas­ci­nant pour les autres. Un peu plus tôt, Cas­seurs Flow­teurs, duo de rap­peurs for­mé par Orel­san et Gringe, a com­blé une foule d’ados sau­tillants. Ig­gy Pop bou­clait une pro­gram­ma­tion qui a fait la part belle au rock an­glo-saxon avec Foals, Last Sha­dow Pup­pets ou Edi­tors. Mais pour la pre­mière an- née, on a aus­si dan­sé à Saint-Cloud. Une piste bap­ti­sée « Let’s Dance », en hom­mage à Da­vid Bo­wie, a ac­cueilli les dan­seurs en herbe sur un vé­ri­table par­quet en bois. Les fes­ti­va­liers ont as­sis­té à des cours de rock, de hip-hop mais aus­si d’apé­ro­bic, nou­velle dis­ci­pline où les ama­teurs en­chaînent des po­si­tions insolites comme celle de la planche de char­cu­te­rie, du touillage de mo­ji­to ou du ti­rage de bière. le­pa­ri­sien.fr « A Rock en Seine, du son, des bières et de l’apé­ro­bic ! »

Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) Cours d’apé­ro­bic à Rock en Seine, où les ama­teurs en­chaînent des po­si­tions insolites comme celle de la planche de char­cu­te­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.