À cla­ri­fier

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE -

La pa­tronne du FN, qui cherche à prendre de la hau­teur, a der­niè­re­ment pris ses dis­tances avec cer­taines pro­po­si­tions ra­di­cales. Ain­si a-t-elle écar­té cet été — à la sur­prise gé­né­rale — l’idée d’in­ter­ner les per­sonnes fi­chées S, la ju­geant contraire à la Consti­tu­tion. « Dans la sé­quence ac­tuelle, elle n’a pas be­soin d’en ra­jou­ter, ni d’être dans le mau­vais bruit de fond mé­dia­tique. La droite s’oc­cupe d’être dans la sur­en­chère », dé­crypte le po­li­to­logue Jean-Yves Ca­mus. Pen­dant que les Jup­pé, Sar­ko­zy, Le Maire et Co­pé, entre autres, s’écharpent, le FN es­père pré­sen­ter une autre image : « celle d’un par­ti qui tra­vaille sur les su­jets de fond », as­sure Jean-Lin La­ca­pelle, se­cré­taire na­tio­nal. Sept ate­liers de tra­vail sont pré­vus d’ici Noël, dont le pre­mier sur l’école. Mais hors de ques­tion de tran­cher entre les lignes Phi­lip­pot (sou­ve­rai­niste) et Ma­rion Ma­ré­chalLe Pen (li­bé­rale). « Elle au­ra be­soin de ces deux jambes pour ga­gner en 2017 », dé­crypte un membre de son ca­bi­net. C’est un sym­bole qui en dit long sur la stra­té­gie de dé­dia­bo­li­sa­tion du Front na­tio­nal. Comme l’a re­le­vé Eu­rope 1 hier, la flamme tri­co­lore et le nom du par­ti ont dis­pa­ru du ma­té­riel de cam­pagne pré­vu pour les élec­tions de 2017. « Ça n’a rien de nou­veau. La flamme avait dé­jà dis­pa­ru de ses af­fiches pen­dant la cam­pagne de 2012. Et c’est une pra­tique qui existe chez les autres can­di­dats », s’agace Ni­co­las Bay. Il n’em­pêche, pour les pu­ristes, la pi­lule ne passe pas. « Tout gom­mer, c’est ex­trê­me­ment dan­ge­reux. Ce­la rend d’au­tant plus in­dis­pen­sable la dé­marche de Jean-Ma­rie Le Pen pour sau­ver ce qui peut en­core être sau­vé », ré­pond Lor­rain de Saint Af­frique, proche du « Men­hir ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.