Les Po­ké­mon rares à l’école

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - HÉ­LÈNE DAUSCHY ET FL. M

juge l’un d’eux, au vi­sage par­se­mé de taches de rous­seur. « Ça ne se fait pas de vou­loir sup­pri­mer les Po­ké­mon rares », scande un autre gar­çon. An­toine, lui, veut sim­ple­ment évo­luer dans le jeu. Après une pause es­ti­vale pas­sée à l’étranger, le gar­çon n’en est qu’au ni­veau 3 du jeu. « On ne va pas pou­voir évo­luer plus ra­pi­de­ment au col­lège », souffle-t-il.

An­toine a rai­son. Nian­tic de­vrait ac­cé­der à la de­mande de la mi­nistre. « C’est fai­sable tech­ni­que­ment et a dé­jà été fait, no­tam­ment à l’os­suaire de Douau­mont », note-t-on chez The Po­ké­mon Com­pa­ny. Lo­gique, se­lon Au­ré­lia, la ma­man d’An­toine : « Si ce­la peut évi­ter les at­trou­pe­ments in­utiles près des écoles, c’est tou­jours bon d’an­ti­ci­per. » A un dé­tail près… « Je crains qu’on ne fasse que dé­pla­cer le pro­blème : ces Po­ké­mon in­ter­dits vont être pla­cés dans les parcs de nos en­fants, et ce­la va pro­vo­quer d’autres at­trou­pe­ments. »

De­vant le col­lège Jacques-De­cour (Pa­ris IXe), hier. An­toine entre en qua­trième. Le gar­çon de 12 ans fait par­tie des chas­seurs de Po­ké­mon Go.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.