Les pa­rades an­ti­loups en Eu­rope

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - E.T.

Entre pro­tec­tion des bre­bis et sau­ve­garde du loup, es­pèce pro­té­gée, le che­min est étroit. L’Ita­lie, qui compte 1 500 loups, mise sur les ber­gers des Abruzzes. « Plus pe­tits et plus fa­ciles à dres­ser que nos pa­tous », es­time Pa­trick Bof­fy, de l’as­so­cia­tion Fe­rus. En Al­le­magne, on re­cense peu de pré­da­teurs, 150 en­vi­ron, les trou­peaux sont aus­si pro­por­tion­nel­le­ment moins at­ta­qués qu’en France. Peut-être parce qu’après un an sans moyens de pro­tec­tion les éle­veurs ne sont plus dé­dom­ma­gés en cas d’at­taque. Pas ques­tion donc de lais­ser les bre­bis li­vrées aux crocs du car­ni­vore. En Nor­vège, c’est puce élec­tro­nique et re­pé­rage GPS pour tous les loups. Hors zone pro­té­gée, le pays ac­corde fa­ci­le­ment des au­to­ri­sa­tions de tuer. Il faut dire que les bêtes sau­vages, pour­tant peu nom­breuses (une cen­taine), font un car­nage, no­tam­ment dans les éle­vages de rennes, qui paissent en li­ber­té dans le nord du pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.