L’em­poi­son­neuse bre­tonne sé­vit à nou­veau au ci­né­ma

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - NO­RA MO­REAU

Fi­nis­tère. C’est l’his­toire d’une des plus tris­te­ment cé­lèbres em­poi­son­neuses fran­çaises. « Fleur de ton­nerre », adap­ta­tion du ro­man épo­nyme de Jean Teu­lé, réa­li­sée par Sté­pha­nie Pillon­ca-Ker­vern et Gus­tave Ker­vern, a été pro­je­tée en avant-pre­mière lors du Fes­ti­val de ci­né­ma de Douar­ne­nez. Ce long­mé­trage ra­conte le par­cours, en pleine Bre­tagne ru­rale du XIXe siècle, d’Hé­lène Jé­ga­do (1803-1852), ori­gi­naire de Plou­hi­nec (Mor­bi­han), qui a sillon­né mai­sons, pres­by­tères, châ­teaux et bor­dels de la ré­gion en y of­fi­ciant comme cui­si­nière. Son arme : l’ar­se­nic, qu’elle ser­vait dans les plats de ses vic­times, es­ti­mées à une soixan­taine.

Trois ans de pré­pa­ra­tifs

Is­sue d’une fa­mille de fer­miers, Hé­lène Jé­ga­do était ob­sé­dée de­puis l’en­fance par l’An­kou, per­son­ni­fi­ca­tion de la mort por­tant une faux et traî­nant une char­rette, très po­pu­laire dans les croyances de Basse-Bre­tagne. Elle a été ju­gée par la cour d’as­sises d’Ille-et-Vi­laine en 1851 et guillo­ti­née en 1852. « Avec le temps, elle a été un peu ou­bliée », note Sté­pha­nie Pillon­ca, réa­li­sa­trice du film.

A tra­vers une sé­rie de ta­bleaux re­tra­çant des mo­ments de vie, « Fleur de ton­nerre » s’at­tache à la fo­lie de l’em­poi­son­neuse (jouée à la per­fec­tion par Dé­bo­rah Fran­çois), à « sa fas­ci­na­tion de la tra­di­tion, de l’éso­té­risme propre à toute cette fan­tas­ma­go­rie bre­tonne ». Un soin tout par­ti­cu­lier a été por­té aux dé­cors, aux cos­tumes, au ma­quillage et à la lu­mière. « Nous vou­lions du réa­lisme. Pas de taf­fe­tas ni de si­li­cone », ajoute la met­teuse en scène. Vé­ri­table tra­vail d’or­fèvre qui a de­man­dé aux Ker­vern près de trois ans de tra­vail, « Fleur de ton­nerre » a été tour­né en cinq se­maines près de Mon­con­tour (Côtes-d’Ar­mor), avec l’aide d’his­to­riens, d’as­so­cia­tions et des mu­ni­ci­pa­li­tés, le tout pour un bud­get plus que mo­deste (1,5 M€). Outre Dé­bo­rah Fran­çois, le film ras­semble un beau cas­ting : Ben­ja­min Bio­lay, Mios­sec, Féo­dor At­kine… et Gus­tave Ker­vern. Sor­tie pré­vue le 28 dé­cembre.

Cui­si­nière dans des châ­teaux no­tam­ment, Hé­lène Jé­ga­do (1803-1852), in­ter­pré­tée par Dé­bo­rah Fran­çois dans « Fleur de ton­nerre », avait em­poi­son­né une soixan­taine de per­sonne avec de l’ar­se­nic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.