Lac­ta­lis et les éle­veurs lai­tiers signent l’ar­mis­tice

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - V.T.

LA FIN D’UN FEUILLE­TON. avons dé­pen­sé beau­coup d’éner­gie Après dix jours de bras de fer, les pour mettre la pres­sion sur Lac­ta­lis. or­ga­ni­sa­tions des pro­duc­teurs de Ils au­raient dû lâ­cher du lest lait et Lac­ta­lis sont par­ve­nus hier à di­rec­te­ment. Pas be­soin d’at­tendre un com­pro­mis. Lac­ta­lis s’en­gage à dix jours », tacle Phi­lippe Je­han, payer aux éle­veurs en moyenne res­pon­sable de la Fé­dé­ra­tion 290 € par tonne jus­qu’à la fin de dé­par­te­men­tale des syn­di­cats l’an­née. Dans le dé­tail, l’ac­cord d’ex­ploi­tants agri­coles (FDSEA) de pré­voit un prix d’achat en août de la Mayenne. 280 €. Il aug­men­te­ra de 5 € par Pour faire pres­sion sur Lac­ta­lis, mois pour at­teindre 300 € en une cen­taine de pro­duc­teurs avaient dé­cembre. Alors que le groupe blo­qué, la se­maine der­nière, l’ac­cès la­val­lois était le plus mau­vais au site de Laval (éga­le­ment siège de payeur du mar­ché en juillet l’in­dus­triel), avant de le­ver le camp (256,90 €), la moyenne, sur toute par peur d’être at­ta­qués en jus­tice. l’an­née 2016, at­tein­dra 275 €. « Ils Lun­di, les syn­di­cats agri­coles sont ren­trés dans la moyenne, nous étaient pas­sés à la vi­tesse su­pé­rieure au­rions ai­mé ob­te­nir un peu plus, en lan­çant des ac­tions de­vant mais nous sommes contents de les quinze éta­blis­se­ments du groupe avoir fait plier », souffle Cé­dric ré­par­tis dans l’Hexa­gone. Des Hen­ry, éle­veur dans la ré­gion de ma­ni­fes­ta­tions stop­pées hier Rennes (Ille-et-Vi­laine). « Nous comme le sti­pule l’ac­cord.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.