Ses pho­tos ont fait le tour du monde

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES -

LA « FILLE À LA FLEUR », une jeune femme ma­ni­fes­tant contre la guerre du Viêt Nam face aux sol­dats, c’était lui. Le « Peintre de la tour Eif­fel », per­son­nage à la Bus­ter Kea­ton qui semble dan­ser sur les pou­trelles, c’était en­core lui. Marc Ri­boud, mort hier à 93 ans, fai­sait par­tie de ces pho­to­graphes dont les images sont de­ve­nues des icônes du XXe siècle.

Né en 1923 près de Lyon dans une fa­mille de 7 en­fants, frère d’An­toine, fu­tur fon­da­teur et PDG de Da­none, Marc Ri­boud a com­men­cé la pho­to à 14 ans, avec le Vest Po­cket noir uti­li­sé par son père. C’est en ven­dant son cli­ché de la tour Eif­fel au ma­ga­zine « Life » en 1953 que ce jeune in­gé­nieur se­ra adou­bé pho­to­graphe et ren­con­tre­ra Car­tier-Bres­son et Ca­pa, qui l’in­vi­te­ront à re­joindre Ma­gnum.

En soixante ans de car­rière, les cli­chés de ce grand voya­geur se­ront pu­bliés dans les plus grands ma­ga­zines (« Life », « Geo », « Na­tio­nal Geo­gra­phic », « Pa­ris Match »). « Pour prendre une bonne pho­to, il faut perdre du temps, re­ve­nir en ar­rière, quel­que­fois de­ve­nir co­pains avec les gens qui sont là. Il faut aus­si cou­rir, des fois », ex­pli­quait ce­lui qui, à 85 ans, conti­nuait tou­jours à cou­vrir l’ac­tua­li­té et à tra­vailler en ar­gen­tique.

Le pho­to­graphe Marc Ri­boud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.