« Le Jour­nal de Tin­tin », 70 ans et tant de hé­ros

BD. Cet heb­do my­thique, qui fête ses 70 ans ce week-end à Bruxelles, a don­né nais­sance aux plus grands hé­ros de la BD.

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - CH­RIS­TOPHE LEVENT

DEUX, VOIRE TROIS gé­né­ra­tions de ga­mins ont rê­vé de­vant ses pages, en France comme en Bel­gique. « Le Jour­nal de Tin­tin », créé il y a s oi xante- di x ans, e n s e pt e mbre 1946, a été pen­dant plus de qua­rante-deux ans le ma­ga­zine que s’ar­ra­chaient tous les « jeunes de 7 à 77 ans », comme le di­sait son cé­lèbre slo­gan. A moins bien sûr qu’ils lui pré­fèrent « Spi­rou », son seul vrai grand ri­val. Dès ses p r e mi e r s n u mér o s , le titre s’écoule à quelque 80 000 exem­plaires. Outre ce suc­cès com­mer­cial, qui pren­dra fin en 1988 sur fond de ba­taille pour les droits de l’oeuvre du dé­funt Her­gé, le ma­ga­zine a sur­tout don­né nais­sance ou abri­té quelques hé­ros my­thiques du 9e art, dont cer­tains font en­core les beaux jours des édi­teurs. Un su­perbe « pa­vé » de 777 pages, qui vient de pa­raître, re­trace ces fa­bu­leuses aven­tures. Tin­tin. En 1946, l’édi­teur Ray­mond Le­blanc par­vient à convaincre Her­gé de créer un jour­nal au nom de son hé­ros, dont 12 al­bums sont dé­jà pa­rus, et dans le­quel ses aven­tures se­raient pré­pu­bliées. Il lui pro­pose éga­le­ment le poste de di­rec­teur ar­tis­tique. En cou­ver­ture du pre­mier nu­mé­ro : « le Temple du so­leil ». La pu­bli­ca­tion s’éta­le­ra jus­qu’au der­nier al­bum « Tin­tin et les Pi­ca­ros » en 1975.

Blake et Mor­ti­mer. Ed­gard P. Ja­cobs est lui aus­si dès le dé­part dans l’aven­ture. Les cé­lèbres « Blake et Mor­ti­mer » vont naître dans les pages du « Jour­nal de Tin­tin » avec la pré­pu­bli­ca­tion du « Se­cret de l’Es­pa­don » dès le pre­mier nu­mé­ro. Les hé­ros y res­te­ront jus­qu’en 1972, date du der­nier al­bum du créa­teur. La sa­ga so bri­tish, re­prise par plu­sieurs au­teurs, fait au­jourd’hui en­core par­tie des plus grosses ventes des al­bums de BD.

Alix. Les aven­tures gal­lo-ro­maine d’Alix, le hé­ros de Jacques Martin, dé­marrent elle aus­si dans « le Jour­nal de Tin­tin » en 1948. Elles ani­me­ront les pages de l’heb­do jus­qu’en 1985 et le 18e al­bum, « Ver­cin­gé­to­rix ». Elles aus­si re­prises après le mort de l’au­teur, ces aven­tures connaissent tou­jours le suc­cès, no­tam­ment dans leur ré­cente ver­sion dé­ri­vée, « Alix Se­na­tor ».

Mi­chel Vaillant. Le pi­lote au­to­mo­bile le plus cé­lèbre de la BD, créé par Jean Gra­ton, dé­marre en 1957 dans les pages du « Jour­nal de Tin­tin ». Il y res­te­ra jus­qu’en 1976, soit l’équi­valent de 30 al­bums. La sé­rie connaî­tra par la suite une longue conti­nua­tion : près de 40 al­bums. Elle est au­jourd’hui as­su­rée par le fils du créa­teur, Phi­lippe Gra­ton.

Thor­gal. Le Vi­king flam­boyant se­ra l’une des der­nières grandes sa­gas à pui­ser sa force dans « le Jour­nal de Tin­tin ». Le hé­ros de Van Hamme et Ro­sins­ki y fait sa pre­mière sor­tie en 1977 avec le dé­but de « la Ma­gi­cienne tra­hie ». Il res­te­ra jus­qu’en 1988. Re­prise au­jourd’hui par de nou­veaux au­teurs et dé­cli­née en sé­rie dé­ri­vée, la sa­ga est tou­jours un best-sel­ler. co­édi­tion Mou­lin­sart et le Lom­bard, 777 pages. 49 €. jus­qu’à di­manche à Bruxelles (Bel­gique). www.fe­te­de­labd.be.

e Tin­tin » af­fiche du « Jour­nal d le pre­mier nu­mé­ro re­por­ter. En sep­tembre 1946, du pe­tit e al­bum des aven­tures le 13 en pre­mière page

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.