La 3e j our­née

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Maxime Mer­moz, trois-quarts tou­lon­nais CLÉ­MENT CHAILLOU CLAS­SE­MENT 1 Stade Tou­lou­sain 8 2 Castres 6 3 Brive 6 4 Bayonne 6 5 Cler­mont 6 6 La Ro­chelle 6 7 Stade Fran­cais 5 8 Ra­cing 92 5 9 Bor­deaux 5 10 Tou­lon 5 11 Lou 2 12 Mont­pel­lier 1 13 Pau 1 14 Gre­noble

dé­tails, et il est pa­reil en tant qu’ent r a î n e u r . C ’ e s t c o mme J o n n y (NDLR : Wil­kin­son). Les bu­teurs, ce sont tou­jours des mecs un peu… Ils ne laissent rien au ha­sard. A chaque s é a nce, o n f a i t vingt, vingt-cinq mi­nutes sur un point pré­cis pour es­sayer de nous amé­lio­rer in­di­vi­duel­le­ment. »

Et en­suite me­ner l’équipe à la gagne. Une ob­ses­sion chez Do­min­guez, qui ex­pli­quait ne pas trou­ver le som­meil — dé­jà — avant le pre­mier match amical de l’été. « Il est ha­bi­té par le rugby, et par la vo­lon­té de ga­gner, in­dique Mer­moz. On avait eu Pier­rot Mi­gno­ni dans le même style : un pe­tit ga­ba­rit, mais une grosse per­son­na­li­té. Un har­gneux. »

A Bayonne, on l’avait vu in­ca­pable de te­nir en place dans la tri­bune de Jean-Dau­ger, puis re­mon­té comme un cou­cou à l’is­sue du match. « On n’a pas été in­tel­li­gents », pes­tait-il alors. « Quand il nous parle, il est plu­tôt po­sé, calme. Mais c’est un vrai com­pé­ti­teur dans l’âme, souffle Jo­na­than Pé­lis­sié. On a l’im­pres­sion que c’est vi­ral, que c’est an­cré en lui. »

D’ailleurs, le coach n’hé­site pas à se me­su­rer à la nou­velle gé­né­ra­tion. « Quand on bute, il vient en­core faire quelques concours avec nous, pour­suit Pé­lis­sié. Heu­reu­se­ment, on ar­rive à le battre, et on le chambre un peu, mais il en­quille en­core ! » Ce soir, Die­go Do­min­guez n’au­ra pour­tant ni le bal­lon ni les clés du jeu en main. Voi­là un crâne qui n’a pas fi­ni de bouillir. Au­jourd’hui, 14 h 45 Stade Fran­çais - Cler­mont 18 h 30 Pau - Bayonne Lyon - Gre­noble Castres - La Ro­chelle 20 h 45 Tou­lon - Brive De­main, 16 h 15 Bor­deaux-Bègles - Mont­pel­lier 21 heures Ra­cing 92 - Tou­louse

« Il est ha­bi­té par le rugby et par la vo­lon­té de ga­gner »

Stade du Ha­meau (Pau), le 27 août. Die­go Do­min­guez vi­vra ce soir sa pre­mière of­fi­cielle au stade Mayol à la tête du RC Tou­lon .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.