Comment dé­jouer les pièges

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - L.C.

QU’ILS JOUENT sur la cu­rio­si­té ou la cré­du­li­té des usa­gers, les es­crocs re­doublent d’ima­gi­na­tion pour vous ame­ner à com­po­ser un nu­mé­ro sur­taxé. Ces der­niers in­ves­tissent tous les ter­rains : SMS et mes­sages vo­caux sur les té­lé­phones fixes et por­tables, avis de pas­sage dé­po­sés dans des boîtes aux lettres, pe­tites an­nonces en ligne, « bons plans » par­ta­gés sur les ré­seaux so­ciaux… Tous les pré­textes y passent : un bon d’achat de 500 € dans une grande en­seigne, un co­lis à ré­cu­pé­rer à la poste, une mise à jour de votre solde de points de per­mis de conduire, un faux jeu-concours ou, très en vogue sur Fa­ce­book, un ami (dont le compte a été pi­ra­té) pré­ten­dant que son té­lé­phone por­table est blo­qué. Par­fois aus­si, c’est un ap­pel éma­nant d’un por­table : au bout du fil, une voix loin­taine qui vous de­mande de rap­pe­ler car elle ne vous en­tend pas ou parce qu’elle est en train de se ga­rer. En fait, il s’agit de ré­pon­deurs à voix pré­en­re­gis­trées. Quant aux ap­pels en ab­sence, les es­crocs n’hé­sitent plus à les dé­clen­cher en pleine nuit es­pé­rant que, sous la pa­nique, les usa­gers en ou­blient d’être mé­fiants…

Vé­ri­fier le sé­rieux du nu­mé­ro par une simple re­cherche sur In­ter­net

Quelques ré­flexes s’im­posent en cas de ré­cep­tion de SMS ou d’ap­pels dou­teux : plu­tôt que de rap­pe­ler, n’hé­si­tez pas à re­cou­rir aux dis­po­si­tifs exis­tants. Le site gra­tuit http://www.in­fos­va.org/ per­met de vé­ri­fier à qui ap­par­tient le nu­mé­ro et com­bien vous coû­te­ra une com­mu­ni­ca­tion. Autre tech­nique : ta­per le nu­mé­ro dans la barre de re­cherche de son na­vi­ga­teur In­ter­net. Dans la ma­jo­ri­té des cas, s’il est frau­du­leux, il au­ra dé­jà été dé­non­cé par d’autres uti­li­sa­teurs. De nom­breux sites ré­per­to­rient ces ar­naques. Par ailleurs, en cas de ré­cep­tion d’un SMS ou d’un ap­pel sus­pect, il ne faut pas hé­si­ter à le si­gna­ler au 33 700, la plate-forme de si­gna­le­ment gé­rée par les opé­ra­teurs, ou à la pla­te­forme Pha­ros de la po­lice ju­di­ciaire : www.in­ter­net-si­gna­le­ment.gouv.fr. En­fin, si vous pen­sez avoir été es­cro­qué, vous pou­vez ap­pe­ler « In­fo es­cro­que­rie » au 08.11.02.02.17 (coût d’un ap­pel lo­cal). Toutes les in­for­ma­tions utiles sont éga­le­ment dis­po­nibles sur le por­tail du mi­nis­tère de l ’ E c o n o mi e , www.eco­no­mie.gouv.fr. Pour es­pé­rer ob­te­nir un rem­bour­se­ment, un dé­pôt de plainte s’im­pose.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.