Elle vous a fait dan­ser tout l’été

MU­SIQUE. Alors que le re­mix d’une de ses chan­sons est l’un des tubes de 2016, Ima­ny sort un ma­gni­fique deuxième al­bum.

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - Ima­ny EM­MA­NUEL MAROLLE

IL Y A DEUX IMA­NY. Celle qui vient de sor­tir un splen­dide 2e al­bum, acous­tique, boi­sé, in­tense, en­tré 7e des ventes cette se­maine, qu’elle est ve­nue pré­sen­ter avan­thier dans le cadre d’un live au « Pa­ri­sien » - « Au­jourd’hui en France » à re­trou­ver sur notre site In­ter­net. Et celle qui nous a fait dan­ser tout l’été avec « Don’t Be So Shy », le tube qu’elle n’at­ten­dait pas. « J’ai en­re­gis­tré cette chan­son pour le film Sous les jupes des filles et deux DJ russes l’ont re­mixée. Leur ver­sion a d’abord été n° 1 dans leur pays, puis en Po­logne et en France. C’est de­ve­nu un truc de fou que je n’ai ab­so­lu­ment pas contrô­lé. J’ai juste don­né l’au­to­ri­sa­tion. J’au­rais été bête de re­fu­ser. » De­puis ce triomphe aux 160 mil­lions de vues sur YouTube, la chan­teuse est de­man­dée par­tout. Elle vient d’as­su­rer une se­maine de pro­mo­tion en Al­le­magne. « J’ai l’im­pres­sion d’être Julia Ro­berts, vu le nombre d’in­ter­views que j’en­chaîne là-bas. » Elle re­vient de Bié­lo­rus­sie. On l’at­tend en Bul­ga­rie. Elle a été in­vi­tée au Ka­za­khs­tan et a fait dan­ser la France tout l’été. « J’ai pour­ri les va­cances de beau­coup de gens », rit-elle.

En cette ren­trée, Ima­ny ra­len­tit le rythme, mais pas l’in­ten­si­té, dans « The Wrong Kind of War », son nou­vel al­bum ma­gné­tique dès sa po­chette : la pho­to d’une ado­les­cente dans un bi­don­ville afri­cain qui vous fixe et ne vous lâche plus. « Le cli­ché a été pris sur l’île de Go­rée près de Da­kar. On ne lui a rien de­man­dé, elle a choi­si de po­ser comme ça. Elle re­pré­sente le fu­tur, la condi­tion de la femme. Elle ap­par­tient pour l’ins­tant à une caste in­fé­rieure mais elle nous dit que ce n’est pas une fa­ta­li­té. Elle in­carne l’éman­ci­pa­tion, l’es­poir. »

Cette ga­mine ré­sonne en Ima­ny. « On n’a pas la même his­toire mais, comme elle, je me suis dit : J’irai prendre ce qu’on ne veut pas me don­ner. » Pas éton­nant. Son pseu­do­nyme veut dire « mon es­poir » en arabe. Rien ne pré­des­ti­nait Na­dia Mlad­jao à être chan­teuse. « Mes pa­rents sont d’ori­gine co­mo­rienne. J’ai gran­di dans une fa­mille de 7 en­fants avec un père mi­li­taire tou­jours en mis­sion. Il nous a mis dans une école mi­li­taire pour que ce ne soit pas la rue qui élève mes gosses, comme il di­sait. »

Ele­vée en ban­lieue pa­ri­sienne, Ima­ny est bonne élève. « Je vou­lais faire de la mu­sique mais, dans ma fa­mille, c’était comme al­ler sur la Lune. Je ne connais­sais au­cun autre ar­tiste. » Un jour, dans le mé- tro, quel­qu’un lui pro­pose de faire d e s p hot o s p o ur une a g e nc e . « J’avais 17 ans, j’ai de­man­dé l’au­to­ri­sa­tion à mon père qui était au Ko­so­vo. La liai­son té­lé­pho­nique était mau­vaise. Il a mal com­pris ce que je lui ai ex­pli­qué. Du coup il a dit oui. » Ima­ny de­vient man­ne­quin, part aux Etats-Unis en 2001. « Mais après le 11 Sep­tembre, toute l’ac­ti­vi­té s’est ar­rê­tée. Il fal­lait que je gagne ma vie. Je me suis re­trou­vée hô­tesse ou dé­gui­sée en per­ro­quet à dis­tri­buer des tracts par - 30 °C. » Mais elle a aus­si ren­con­tré des mu­si­ciens. « Je me suis don­né l es moyens de réus­sir alors que j’écri­vais des chan­sons. »

La suite est un pre­mier al­bum en 2011. Si dans « The Shape of a Bro­ken Heart », Ima­ny évo­quait l’in­time, elle re­garde au­tour d’elle sur « The Wrong Kind of War ». Il y est ques­tion d’en­vi­ron­ne­ment, de Nel­son Man­de­la. « Les dé­fen­seurs de la li­ber­té peuvent frap­per à ma porte », chante-t-elle. Une cer­taine forme d’en­ga­ge­ment. « Je ne sais pas trop ce que c’est, d’être en­ga­gé. Sans doute que je le suis. J’au­rais les mêmes ré­voltes si je n’étais pas chan­teuse. »

« J’au­rais les mêmes ré­voltes si je n’étais pas chan­teuse »

@ema­rolle , Ima­ny, 14,99 €. Concert le 14 no­vembre à Pa­ris à l’Olym­pia, et tour­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.