Ca­ter­pillar se met les Belges à dos

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE -

LA RÉ­GION de Char­le­roi (Bel­gique), une zone d’an­ciennes in­dus­tries, a la gueule de bois. Un ter­rible coup de ton­nerre est sur­ve­nu ce week-end, gâ­chant la fête des 350 ans de la ville, avec l’an­nonce du dé­part de Ca­ter­pillar : le géant amé­ri­cain, un des gros em­ployeurs de la ré­gion, vient d’an­non­cer la fer­me­ture en 2017 du siège de Gos­se­lies, pour trans­fé­rer une par­tie de ses ac­ti­vi­tés, no­tam­ment en France. Les syn­di­cats dé­noncent une re­struc­tu­ra­tion bru­tale et es­timent que 2 000 em­plois se­ront sup­pri­més alors que la mul­ti­na­tio­nale avait bé­né­fi­cié d’aides im­por­tantes des pou­voirs pu­blics. Dans un com­mu­ni­qué, le construc­teur d’en­gins de chan­tier et d’ex­trac­tion dit seule­ment « en­vi­sa­ger d’al­louer les vo­lumes pro­duits » dans cette usine à d’autres sites, no­tam­ment à Gre­noble (Isère) et « à d’autres usines en de­hors de l’Eu­rope ». Ca­ter­pillar souffre de la crise du sec­teur mi­nier et de la faible crois­sance éco­no­mique mon­diale.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.