« Je m’in­quiète pour les pa­tients »

Gé­rard Ray­mond, pré­sident de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise des dia­bé­tiques

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - D.R.

« J’ai un mois de plus pour dis­cu­ter de ces baisses de ta­rifs et je compte bien dé­fendre les quatre mil­lions de dia­bé­tiques. » Pré­sident de la FFD, Fé­dé­ra­tion fran­çaise des dia­bé­tiques, Gé­rard Ray­mond est plus re­mon­té contre la forme que le fond de ce dos­sier. « On ne peut par par­ler sans cesse de dé­mo­cra­tie sa­ni­taire, de res­pon­sa­bi­li­té du pa­tient, et prendre des dé­ci­sions sans nous consul­ter ! », in­siste-il. « Pas fer­mé » à cer­taines baisses de prix, Gé­rard Ray­mond re­doute néan­moins la ré­ac­tion des in­dus­triels : « Si on s’en prend trop bru­ta­le­ment à leurs prix de re­vient, soit ils dé­gra­de­ront la qua­li­té de leurs pro­duits, soit ils ces­se­ront de pro­duire ! » Le pré­sident de la FFD s’in­quiète aus­si de la ré­ac­tion des en­tre­prises de main­tien à do­mi­cile : « Elles risquent de ré­duire leur pré­sence au­près des pa­tients, de sa­cri­fier la for­ma­tion et d’uti­li­ser des pro­duits qui ne se­ront pas for­cé­ment les plus ef­fi­caces. Je m’in­quiète pour les pa­tients. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.