Le grand soir du Ko­so­vo

La jeune ré­pu­blique in­dé­pen­dante de­puis 2008 dis­pute en Fin­lande son pre­mier match de qua­li­fi­ca­tions à une Coupe du monde.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - ALEXANDRE MÉTIVIER

d’ailleurs lais­sé pla­ner le doute sur ses in­ten­tions. « Si le sé­lec­tion­neur du Ko­so­vo me té­lé­phone et me dit : Viens Xher­dan, je veux que tu sois le ca­pi­taine de l’équipe na­tio­nale du Ko­so­vo ! Qu’est-ce que je ré­ponds ? Ce n’est pas évident, donc on ver­ra. » Ega­le­ment sol­li­ci­tés, Gra­nit Xha­ka ou Va­lon Beh­ra­mi ont fer­mé la porte et sou­la­gé une fé­dé­ra­tion suisse in­quiète. « L’ASF a sou­te­nu la de­man- de d’adhé­sion du Ko­so­vo au­près de l’UEFA et de la Fi­fa. Elle re­grette tou­te­fois que la prio­ri­té des di­ri­geants ko­so­vars ait été pen­dant des se­maines de ten­ter de re­cru­ter des joueurs pour le pro­chain tour pré­li­mi­naire de la Coupe du monde 2018 au lieu de conso­li­der les fon­da­tions de leur fé­dé­ra­tion après cette adhé­sion », at-elle re­gret­té dans un com­mu­ni­qué le 31 août.

Si la Suisse est ré­ti­cente, l’Al­ba­nie est plus conci­liante. « Il est nor­mal que le Ko­so­vo es­saye d’avoir des joueurs, es­time Ed­vin Mu­ra­ti, an­cien in­ter­na­tio­nal al­ba­nais et dé­sor­mais consul­tant au­près de l’équipe du coach ita­lien du Ko­so­vo, Gian­ni De Bia­si. Nous sommes en très bons termes avec le Ko­so­vo, ça se passe très bien, dans un très bon cli­mat et les joueurs qui veulent jouer pour le Ko­so­vo peuvent y al­ler. Cha­cun est libre de dé­ci­der en fonc­tion de ce qu’il sent. Au­cun joueur pré­sent à l’Eu­ro avec l’Al­ba­nie n’a op­té pour le Ko­so­vo. Ceux qui ont fait ce choix ne jouaient pas trop avec nous. »

Six joueurs at­tendent tou­jours le feu vert de la Fi­fa

Amir Rrah­ma­ni en est le sym­bole. Le 13 no­vembre der­nier, il a mar­qué un but avec l’Al­ba­nie face au Ko­so­vo lors sa deuxième et der­nière sé­lec­tion. Au­jourd’hui, il fait par­tie de l’équipe du Ko­so­vo qui a fait le voyage en Fin­lande. Ar­ri­vée jeu­di, la dé­lé­ga­tion comp­tait 25 joueurs, dont dix qui ont dé­jà por­té un autre maillot. Hier ma­tin, six d’entre eux ne sa­vaient tou­jours pas s’ils pour­raient jouer ce soir. Ils at­ten­daient le feu vert de la Fi­fa, qui dé­cide au cas par cas.

Al­bert Bun­ja­ku ( à gauche) a joué pour la Suisse avant de re­joindre le Ko­so­vo. Quant à Fa­nol Per­de­daj, il a évo­lué avec les Es­poirs al­le­mands.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.