« Il est le suc­ces­seur de mon père »

Claude Fran­çois Ju­nior

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - Pro­pos re­cueillis par E.M.

C’est le gar­dien du temple. A 48 ans, Claude Fran­çois Ju­nior gère l’hé­ri­tage mu­si­cal de son père avec son pe­tit frère Marc, 46 ans. Il a in­di­rec­te­ment in­ci­té M. Po­ko­ra a re­prendre Clo­clo. « J’ai dit un jour dans une in­ter­view que pour moi, il y avait deux suc­ces­seurs ar­tis­tiques à mon père, My­lène Far­mer et M. Po­ko­ra. C’est lié à ce que je voyais dans les clips de Matt, dans l’image qu’il ren­voyait. Et quand j’ai as­sis­té à sa der­nière tour­née, j’en ai été dé­fi­ni­ti­ve­ment convain­cu. J’ai pris une claque. Au­cun artiste fran­çais ne pro­pose un show pa­reil ici. Il est ve­nu me par­ler de son pro­jet. Il n’était pas obli­gé. Lé­ga­le­ment, je ne peux pas m’op­po­ser aux al­bums de re­prises tant que les chan­sons, les textes, les mé­lo­dies ne sont pas mo­di­fiés. Et ça reste ce­pen­dant l’al­bum de Matt. Il va y avoir des choses très sur­pre­nantes dans le disque comme Belles ! belles ! belles ! que j’ai mis trente se­condes à re­con­naître. Sou­vent les gens ont peur de souf­frir de la com­pa­rai­son avec mon père et s’en font une mon­tagne. Du coup, je ne suis pas si sol­li­ci­té que ça sur les re­prises. Mon sou­ci c’est que l’image soit res­pec­tée et que son oeuvre soit trans­mise à de nou­velles gé­né­ra­tions. C’est pour ça que j’ai ado­ré le film Po­dium, qui a fait dé­cou­vrir les chan­sons à des plus jeunes. Ou que j’ai don­né mon ac­cord au spec­tacle Hit Pa­rade, l’an­née pro­chaine, qui a mis au point un ho­lo­gramme de mon père. J’es­saie aus­si de faire vivre son ré­per­toire à tra­vers des tech­no­lo­gies nou­velles. »

Pour Claude Fran­çois Ju­nior (à dr.), per­sonne d’autre que M. Po­ko­ra (à g.), ne pro­pose de show comme ce­lui de son père.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.