Pâle co­pie

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - B.D. B.D.

« LE PE­TIT JOUR­NAL ». C’est en can­di­dat à la pré­si­den­tielle que Cy­rille El­din a ou­vert son pre­mier « Pe­tit Jour­nal ». « Moi pré­sen­ta­teur du Pe­tit Jour­nal, j’ai­me­rais aus­si dire du mal de mon pré­dé­ces­seur », a lan­cé le co­mé­dien en ou­vrant l’émis­sion dont il a hé­ri­té après le dé­part de Yann Bar­thès pour TMC. Es­seu­lé au mi­lieu du dé­cor du « Grand Jour­nal », Cy­rille El­din mul­ti­plie les clins d’oeil au créa­teur de l’émis­sion. Dans son sketch in­tro­duc­tif, plu­tôt réus­si, le co­mé­dien parle beau­coup de lui et se plaint d’avoir été « pri­vé de pas­sa­tion de pou­voir ». « Yann si tu re­viens, j’ar­rête tout », pro­met-il avant de dif­fu­ser une joute ora­toire avec Em­ma­nuel Ma­cron. L’an­cien mi­nistre, un des meilleurs clients de Cy­rille El­din, pro­met de ve­nir pro­chai­ne­ment sur le pla­teau. Après cette ver­sion longue de sa chro­nique « El­din re­por­ter », l’ani­ma­teur de 43 ans pro­pose une sé­rie de nou­velles confron­ta­tions avec des élus fil­més lors de l’uni­ver­si­té d’été du Me­def ou de celle de l’UMP. Il pré­sente — lour­de­ment — à ses amis po­li­tiques ses deux nou­velles col­la­bo­ra­trices, Mathilde War­nier et San­drine Cal­vay­rac. Mais là où l’an­cien « Pe­tit Jour­nal » réus­sis­sait brillam­ment à mo­quer la com des po­li­tiques et le tra­vail des jour­na­listes, tout ici sonne creux… Cy­rille El­din n’ap­porte rien à cette rentrée po­li­tique pour­tant très agi­tée. Il se contente d’être un amu­seur, là où son pré­dé­ces­seur avait in­ven­té une nou­velle fa­çon d’in­for­mer… Ce « Pe­tit Jour­nal » est tris­te­ment vain. Même Ca­the­rine et Li­liane, fi­na­le­ment pré­sentes à la fin de l’émis­sion dans le même dé­cor que l’an­née der­nière, sem­blaient avoir per­du leur hu­mour…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.