« Les re­cettes les plus simples sont les meilleures »

Jean-Mi­chel Co­hen,

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - Lu­cie Pi­caud, dié­té­ti­cienne CLAU­DINE PROUST

POUR COM­PRENDRE son deuxième opus du « Guide d’achat pour bien man­ger », nous avons ac­com­pa­gné son au­teur, Jean-Mi­chel Co­hen, en cou­lisses. Ren­dez-vous pris le 1er juillet pour l’ul­time ex­pé­di­tion courses avant le bou­clage du livre. On re­trouve le nu­tri­tion­niste et les deux dié­té­ti­ciennes qui l’as­sistent au ma­tin, porte d’Au­teuil, à Pa­ris (XVIe).

Sur les trot­toirs, un mar­ché étale ses fruits et lé­gumes d’été. Ap­pé­tis­sant. Mais nous, on s’en­gouffre dans la grande sur­face voi­sine, pour trier le meilleur du pire par­mi les pro­duits trans­for­més. « C’est dans ces lieux que la ma­jo­ri­té des Fran­çais font leurs courses. L’avan­tage d’un grand hy­per est qu’on y re­trou­ve­ra beau­coup de marques, y com­pris de dis­tri­bu­teur. On les poin­te­ra en­suite chez d’autres en­seignes, et on fe­ra éga­le­ment un tour sur In­ter­net pour ne rien ra­ter des pro­duits les plus ven­dus », ex­plique le nu­tri­tion­niste.

Di­rec­tion les cé­réales du pe­tit dé­jeu­ner, in­con­tour­nable d’une fa­mille avec en­fants. L’équipe a ain­si mé­tho­di­que­ment pro­cé­dé tout au long de l’an­née : un rayon à chaque vi­rée courses. « On ne les compte plus ! » sou­rit Lu­cie Pi­caud. Le but n’est pas tant de rem­plir le cha­riot que d’éplu­cher la com­po­si­tion nu­tri­tion­nelle. A 9 h 30, le cha­land est en­core rare, du coup l’opé­ra­tion passe re­la­ti­ve­ment in­aper­çue. Ce n’est pas tou­jours le cas. « Il ar­rive qu’on se fasse vi­rer par des vi­giles », avoue Jean-Mi­chel Co­hen, tan­dis que le trio campe au mi­lieu d’un rayon qui offre l’em­bar­ras du choix. « Re­gar­dez ça. Il y en a plus de 15 m li­néaires ! » cal­cule le nu­tri­tion­niste en quelques en­jam­bées d’ar­pen­teur. Ce qui leur saute aux yeux d’em­blée : « Des dif­fé­rences de prix in­croyables, de 4,37 € à plus de 14 € le ki­lo. » Les marques dis­tri­bu­teur sont ran­gées à hau­teur d’yeux, tan­dis que les boîtes des marques phares, juste au-des­sus, ri­va­lisent de cou­leurs fla­shy, de per­son­nages de BD ou de films pour at­ti­rer les convoi­tises.

Les deux mo­dèles de flo­cons d’avoine bruts, à ac­com­mo­der en por­ridge, n’ont évi­dem­ment rien pour eux dans cet océan cé­réa­lier. Dié­té­ti­que­ment par­lant, « rien de mieux pour­tant », sou­rit Isa­belle Du­fruit, at­tra­pant ici un pro­duit ché­ri des en­fants dans la ca­té­go­rie cé­réales four­rées cho­co­lat, là une nou­veau­té en­ro­bée de miel. Cette der­nière pro­met un « goût in­ten­sé­ment can­nelle » mais ar­rache très vite un trio d’ex­cla­ma­tions ou­trées. Pour un pe­tit 59 % de cé­réales, « c’est-à-dire pas beau­coup », com­mente Lu­cie, « que de sucres, sous dif­fé­rentes formes et ap­pel­la­tions (comme la mal­to­dex­trine), et de co­lo­rants ! ». « Hal­lu­ci­nant », lance le boss. « Qui dit mieux ? Là, on a 43 g pour 100 g de cé­réales, soit trois fois plus de sucres ra­pides en­core », clai­ronne Isa­belle, re­le­vant aus­si les mé­langes d’huiles (palme, col­za) : « Par­tiel­le­ment hy­dro­gé­nées, c’est en­core pire », sou­pi­ret-elle. Cô­té adultes, re­gard tout aus­si sé­vère sur des boîtes qui pro­mettent pour­tant, des­sin sty­li­sé à l’ap­pui, forme et sil­houette svelte. Mais en fait, trop gras, trop su­cré.

Le nu­tri­tion­niste s’est entre-temps pen­ché pour at­tra­per, à hau­teur de ge­noux, le sa­chet d’une marque ja­mais re­pé­rée jus­qu’ici. Ce mues­li 100 % na­tu­rel et sans sucre ajou­té tient ses pro­messes sur l’éti­quette. « Il mé­rite d’être men­tion­né ! » Le trio l’ajoute à sa col­lec­tion, li­vrant au pas­sage ce truc tout simple à l’in­ten­tion de tous ceux qui res­tent per­plexes de­vant les éti­quettes in­com­pré­hen­sibles : « Moins la re­cette est com­pli­quée, plus la liste d’in­gré­dients est courte, avec des pro­duits simples, type lait oeufs, fa­rine pour une re­cette de gâ­teau, mieux c’est. D’ailleurs, quand on les teste, ce sont aus­si ces re­cettes les plus simples qui ont le meilleur goût. »

« Que de sucres, sous dif­fé­rentes formes et ap­pel­la­tions… »

Les 50 meilleurs pro­duits pour la fa­mille La sé­lec­tion de Jean-Mi­chel Co­hen

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.