Pe­tites frayeurs pour Jup­pé

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - V.H.

Leur cham­pion est le fa­vo­ri du scru­tin des 20 et 27 no­vembre. Pour­tant, les équipes d’Alain Jup­pé ont connu cet été un coup de chaud dans leur course aux par­rai­nages d’adhé­rents : « On a eu une alerte en juillet, on n’avait pas at­teint l’ob­jec­tif », concède un des sou­tiens du maire de Bor­deaux. Comme les « pe­tits » can­di­dats, Jup­pé a lui aus­si eu du mal à joindre les mi­li­tants : « C’est com­pli­qué de contac­ter des gens dont vous n’avez pas les co­or­don­nées », grince un membre de son équipe, re­gret­tant, comme NKM, de ne pas avoir ac­cès au fi­chier du par­ti. Au contraire de Ni­co­las Sar­ko­zy, pré­sident de LR jus­qu’à la fin du mois d’août. De­puis, tout est ren­tré dans l’ordre pour l’an­cien Pre­mier mi­nistre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.