Pa­ris, qua­trième ville la plus at­trac­tive au monde

EN­TRE­PRISES. L’étude PwC sur l’at­trac­ti­vi­té des villes dans le monde place Pa­ris au pied du po­dium. Une ca­pi­tale où il fait bon vivre, mais plom­bée par le chô­mage.

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - VINCENT VERIER Pro­pos re­cueillis par BEN­JA­MIN DERVEAUX

N’EN DÉPLAISE aux Cas­sandre et aux adeptes du dé­clin fran­çais, Pa­ris conti­nue d’at­ti­rer. Le clas­se­ment 2016 Ci­ties of Op­por­tu­ni­ty du ca­bi­net d’au­dit PwC, place la Ville Lu­mière à la qua­trième place des villes les plus at­trac­tives de la pla­nète. Elle gagne même deux places par rap­port aux ré­sul­tats de 2014. La vieille Eu­rope, si dé­criée de­puis le Brexit, peut elle aus­si s’en­or­gueillir de pla­cer trois de ses ca­pi­tales dans le top 5. Si Londres reste in­dé­bou­lon­nable en tête du clas­se­ment, Am­ster­dam fait une en­trée fra­cass a nt e e n c i nqui è me pos i t i o n. Quant aux villes amé­ri­caines, pourt ant r égu­liè­re­ment pré­sen­tées comme un mo­dèle d’at­trac­ti­vi­té, la pre­mière, New York, n’ap­pa­raît qu’en sixième po­si­tion. Soit une chute de quatre places par rap­port à l’édi­tion pré­cé­dente. « Ar­rê­tons de pen­ser que l’herbe est plus verte ailleurs, ré­pète Fa­bien Gof­fi, as­so­cié sec­teur pu­blic chez PwC France. Pa­ris est ex­trê­me­ment per­for­mante. Sur les trente villes clas­sées, elle est dans le top 10 dans neuf cri­tères sur dix. C’est la seule mé­tro­pole à être aus­si ho­mo­gène. »

Cham­pionne du monde de la qua­li­té de vie. Cette mé­daille d’or éton­ne­ra sans doute beau­coup de Pa­ri­siens et pour­tant, sa vi­ta­li­té cultu­relle (2e du clas­se­ment), l’image de la ville mais aus­si la di­ver­si­té et le maillage de ses trans­ports (1er) ou en­core ses jar­dins pu­blics (3e) placent Pa­ris sur la pre­mière marche, ex ae­quo avec New York. Il y a deux ans, Pa­ris était en 7e po­si­tion.

Tou­jours à la pointe en termes de ca­pi­tal in­tel­lec­tuel et d’in­no­va­tion. Pre­mier en 2014 sur cette thé­ma­tique, Pa­ris des­cend à la 4e place cette an­née. « Pa­ris sait pro­duire des cher­cheurs, sait être in­no­vant mais il a du mal à trans­for­mer ce po­ten­tiel en vé­ri­table atout éco­no­mique », ana­lyse Fa­bien Gof­fi. Un pa­ra­doxe que connaît bien Guillaume Bour­don, di­rec­teur as­so­cié chez Quin­ten, star­tup pa­ri­sienne spé­cia­li­sée dans l’ana­lyse des don­nées in­for­ma­tiques (da­ta) fon­dée en 2008. « Pour créer une start-up, per­sonne n’ima­gine par exemple al­ler en Al­le­magne. Les com­pé­tences sont soit à Pa­ris, soit à San Fran­cis­co aux Etats-Unis. Mais nous sommes trop concep­tuels et pas as­sez bu­si­ness. Il n’y a pas l’es­prit du risque, sur­tout chez les ban­quiers. »

Qua­trième ville la plus chère. Par­mi les Pa­ri­siens qui cherchent no­tam­ment à se lo­ger, ce clas­se­ment n’éton­ne­ra pas. Mais, pa­ral­lè­le­ment, les ha­bi­tants de la ca­pi­tale sont aus­si dans le top 10 de ceux qui ont le pou­voir d’achat les plus im­por­tant (9e).

Une puis­sance éco­no­mique qui fai­blit. Si Pa­ris peut se van­ter d’oc­cu­per la 7e place en termes de pro­duc­ti­vi­té, la 9e en in­ves­tis­se­ments étran­gers et la 3e pour les sièges so­ciaux, les in­di­ca­teurs éco- no­miques font chu­ter la ca­pi­tale de quatre places (8e) dans cette ca­té­go­rie, no­tam­ment la crois­sance de l’em­ploi.

Bref, pour cette cu­vée 2016, la Ville Lu­mière peut être fière de se pla­cer au pied du po­dium. Reste main­te­nant à connaître l’im­pact qu’au­ront la me­nace ter­ro­riste mais sur­tout le Brexit sur le pro­chain clas­se­ment. le­pa­ri­sien.fr Le clas­se­ment des villes où en­tre­prendre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.