Un ar­rê­té an­ti­bur­ki­ni va­li­dé

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ -

LE CON­SEIL D’ÉTAT va-t-il de nou­veau de­voir sta­tuer sur la lé­ga­li­té d’un ar­rê­té an­ti­bur­ki­ni ? Hier, la Ligue des droits de l’homme (LDH) a as­su­ré son in­ten­tion de se pour­voir de­vant la plus haute ju­ri­dic­tion ad­mi­nis­tra­tive fran­çaise, comme elle l’avait fait fin août. A contre-pied de ses ho­mo­logues de Tou­lon ou de Nice, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Bas­tia a en ef­fet va­li­dé hier l’ar­rê­té pris par le maire de Sis­co, une com­mune du Cap Corse, contre cette te­nue de bain is­la­mique qui a ali­men­té la po­lé­mique cet été. Le 26 août, le Con­seil d’Etat avait in­va­li­dé un ar­rê­té si­mi­laire pris à Ville­neu­veLou­bet (Alpes-Ma­ri­times), ar­guant que le trouble à l’ordre pu­blic n’était pas dé­mon­tré. Mais, pour Sis­co, les juges ont es­ti­mé que, après la vio­lente rixe qui a op­po­sé une fa­mille ma­ro­caine et des vil­la­geois mi-août, la pré­sence d’une femme en bur­ki­ni sur la plage se­rait de « na­ture à gé­né­rer des risques avé­rés d’at­teinte à l’ordre pu­blic ». Un « ali­bi », a dé­non­cé la LDH.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.