Le CSA sai­si contre « le Grand Jour­nal »

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - BE­NOIT DARAGON

LES EN­NUIS com­mencent très vite pour « le Grand Jour­nal ». Lun­di, lors de la pre­mière de la sai­son, une blague d’Or­nel­la Fleu­ry, la nou­velle Miss Mé­téo, est mal pas­sée. « Bon­soir mon­sieur-dame, en­fin Bri­gitte », a-telle lan­cé à la jour­na­liste trans Bri­gitte Bo­réale, nou­velle chro­ni­queuse du talk-show de Ca­nal +.

Quelques mi­nutes plus tôt, l’hu­mo­riste La­mine Lez­ghad avait van­né sa col­lègue sur le même su­jet. Des blagues ju­gées « in­ju­rieuses » et « trans­phobes » par l’As­so­cia­tion des jour­na­listes LGBT (les­biennes, gays, bi et trans) qui a fait sa­voir dans un com­mu­ni­qué qu’elle avait sai­si le CSA.

Hier soir, Bri­gitte Bo­réale a ap­por­té un sou­tien à ses col­lègues du « Grand Jour­nal ». « Mer­ci à tous ceux qui ont vou­lu prendre ma dé­fense mais, co­ol, c’était de la vanne, de la bonne vanne, pas de la trans­pho­bie. Quand on me crache des­sus dans la rue ou dans le mé­tro, ça, c’est de la trans­pho­bie. On de­mande juste qu’on nous ac­cepte tel quel », a-t-elle dé­cla­ré, qua­li­fiant ses col­lègues de « vrais amis ». Au­gus­tin Tra­pe­nard a re­con­nu juste après que cer­taines des vannes sur ce su­jet pou­vaient par­fois pa­raître « re­lou ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.