Un constat très pré­coce

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - JU­LIE RIMBERT

Lan­gue­doc-Rous­sillon - Mi­diPy­ré­nées. C’est cer­tai­ne­ment le pre­mier constat à l’amiable de l’his­toire… et il date de 1764 ! Les ar­chives mu­ni­ci­pales de Tou­louse (Haute-Ga­ronne) ont pu­blié sur Fa­ce­book un do­cu­ment sous forme de cro­quis rap­por­tant une col­li­sion dans le centre-ville entre une char­rette et une pas­sante. « L’af­faire n’a cer­tai­ne­ment pas fait grand bruit à l’époque. Un ba­nal ac­ci­dent entre une char­rette trans­por­tant une bar­rique d’eau et une mal­heu­reuse pas­sante, il faut dire qu’en 1764 on voyait ça tous les jours, ex­pliquent les ar­chives mu­ni­ci­pales. Sauf que voi­là, un té­moin de l’af­faire a eu l’idée far­fe­lue de des­si­ner un cro­quis de l’ac­ci­dent, re­pré­sen­tant non seule­ment la rue Par­ga­mi­nières avec le par­cours de la char­rette alors qu’elle amor­çait son vi­rage dans celle du Coin-du-Sac ou No­treDame-du-Sac (au­jourd’hui rue Lar­rey), mais en­core d’y pla­cer un point A et un point B, in­di­quant l’im­pact pre­mier et la fin de l’im­pact. » Une plon­gée his­to­rique sym­pa­thique puisque le constat à l’amiable a of­fi­ciel­le­ment été in­ven­té en 1964 par le di­ri­geant d’une mu­tuelle d’as­su­rance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.