Pre­miers casse-tête pour Eme­ry

FOOT­BALL. Le ca­len­drier des Pa­ri­siens va très vite s’ac­cé­lé­rer. Il ap­par­tient à l’en­traî­neur es­pa­gnol de pro­cé­der aux bons ar­bi­trages sans nuire à la com­pé­ti­ti­vi­té de son équipe.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - DO­MI­NIQUE SÉ­VÉ­RAC

LES GROSSES CADENCES re­viennent pour le PSG. En vingt-trois jours, 7 matchs s’avancent sur la route de Pa­ris (NDLR : 4 au Parc et 3 à l’ex­té­rieur), dont 2 de Ligue des cham­pions. L’en­chaî­ne­ment Sain­tE­tienne - Ar­se­nal ar­rive dé­jà comme un tour­nant. Parce que ces deux ren­dez-vous in­ter­viennent après des matchs in­ter­na­tio­naux et suc­cèdent à la dé­faite contre Mo­na­co (3-1), à vite ba­layer. Parce que le deuxième lance la Ligue des cham­pions, la grande af­faire du PSG, comme tou­jours. De­main, contre les Verts, Unai Eme­ry doit dé­jà comp­ter sans Serge Au­rier, qui nous ex­plique son for­fait (voir ci-des­sous). Les 3 Sud-Amé­ri­cains en­ga­gés dans les qualifications du Mon­dial 2018 sont re­ve­nus, hier, sans pas­ser par le camp des Loges, où la séance avait lieu à 17 heures.

L’en­traî­neur de­vrait lais­ser souf­fler Ca­va­ni, au­teur d’un dou­blé contre le Pa­ra­guay (4-0) dans la nuit de mar­di à mer­cre­di, ain­si que Di Ma­ria, qui a, avec son équipe na­tio­nale Ar­gen­tine, ar­ra­ché le nul au Ve­ne­zue­la (2-2) dans le même temps où Mar­quin­hos, avec le Bré­sil, do­mi­nait la Co­lom­bie ( 2- 1 ) . Le dé­fen­seur a d’ailleurs mar­qué le seul but… co­lom­bien d’une tête contre son camp.

Ben Ar­fa a be­soin de si­gnaux po­si­tifs

Le coach basque doit éga­le­ment éva­luer les états de forme des in­ter­na­tio­naux eu­ro­péens. Ver­rat­ti était ti­tu­laire en Is­raël lun­di lors du suc­cès de l’Ita­lie (3-1), Ma­tui­di sur le banc en Bié­lo­rus­sie (0-0) alors que Kur­za­wa a été ti­tu­la­ri­sé deux fois de suite avec les Bleus. Kry­cho­wiak a joué le 4 sep­tembre au Ka­za­khs­tan (2-2) avec la Po­logne quand Ra­biot et Kim­pem­bé ont dis­pu­té les deux ren­contres avec les Espoirs. Face à Saint-Etienne, Trapp de­vrait être pro­té­gé par la char­nière Thia­go Sil­va - Kim­pem­bé. Max­well pour­rait dé­bu­ter sa sai­son alors que Meu­nier va sup­pléer Au­rier à droite. Le Belge de­vrait être en jambes puis­qu’il vient d’en­chaî­ner deux par­ties avec sa sé­lec­tion dont une vic­toire mar­di à Chypre (3-0). Thia­go Mot­ta, Ma­tui­di, Ver­rat­ti et Kry­cho­wiak vont se dis­pu­ter les places au mi­lieu, deux ou trois, se­lon le sys­tème choi­si par Eme­ry. De­vant, si Di Ma­ria et Ca­va­ni de­vaient se re­po­ser pour re­ve­nir plus forts contre Ar­se­nal mar­di, Ben Ar­fa et Je­sé se tiennent prêts. Après ses pres­ta­tions contre Metz et à Mo­na­co, il se­rait as­sez in­con­ce­vable de re­voir Lu­cas plu­tôt que Ben Ar­fa à droite de l’at­taque pa­ri­sienne. Dans le se­cret du camp des Loges comme pu­bli­que­ment, Eme­ry se montre as­sez dur avec l’an­cien Ni­çois. Ben Ar­fa a aus­si be­soin de si­gnaux po­si­tifs et une ti­tu­la­ri­sa­tion irait dans ce sens.

Si Je­sé ef­fec­tue ses grands dé­buts après vingt-six mi­nutes à Bas­tia et une opé­ra­tion de l’ap­pen­di­cite en­suite, la troi­sième place en at­taque se joue­rait entre Pas­tore, qui sem­blait re­mis de ses dou­leurs au mol­let hier à l’en­traî­ne­ment, et Lu­cas. A l’ar­ri­vée, le PSG pour­rait s’ar­ti­cu­ler ain­si contre les Verts : Trapp - Meu­nier, Thia­go Sil­va, Kim­pem­bé, Max­well - Ver­rat­ti, Kry­cho­wiak ou Thia­go Mot­ta, Ma­tui­di - Ben Ar­fa, Pas­tore ou Lu­cas, Je­sé. Sui­vez notre compte @le_Pa­ri­sien_PSG

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.