Ge­ne­sio se fâche

Aujourd'hui en France - - SPORTS - L.F.

VI­SI­BLE­MENT, Bru­no Ge­ne­sio, l’en­traî­neur de Lyon, n’a pas ai­mé les cri­tiques, ex­ternes comme in­ternes, après la dé­faite de son équipe à Di­jon (4-2) lors de la 3e jour­née de cham­pion­nat de Ligue 1. Même Jean-Mi­chel Au­las, le pré­sident, s’y est mis, poin­tant l’uti­li­sa­tion de Na­bil Fé­kir. « De toute fa­çon, quand on gagne, c’est grâce au stade ( NDLR : l e Parc OL), au pu­blic et aux joueurs, re­grette Ge­ne­sio en confé­rence de presse. Et quand on perd, c’est à cause de moi car je ne suis pas un en­traî­neur suf­fi­sam­ment ex­pé­ri­men­té. » Avant d’ajou­ter : « Ou alors je de­vrais m’ap­pe­ler Ra­mi­rez ou San­chez », lais­sant son au­di­toire per­plexe.

Dé­cines (Rhône), hier. Bru­no Ge­ne­sio, l’en­traî­neur de l’Olym­pique lyon­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.