Mon­te­bourg, un so­cia­liste com­pa­tible

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - PAULINE THÉVENIAUD

« ARNAUD, AVEC NOUS ! » l’avaient ac­cla­mé les mi­li­tants com­mu­nistes lors de l’édi­tion 2011. Mon­te­bourg en­ten­dra-t-il à nouveau cette douce musique lors­qu’il se­ra ac­cueilli à la Fête de l’Hu­ma par Pierre Laurent, tout à l’heure, à 14 heures ? Rien n’est ga­gné, les com­mu­nistes sont di­vi­sés. Mais le can­di­dat à l’élec­tion présidentielle de 2017 a bon es­poir. N’est-ce pas le numéro un du PCF, en per­sonne, qui l’a in­vi­té ? Ce der­nier n’a-t-il pas ap­pe­lé, il y a quelques jours, à une « can­di­da­ture unique » à la gauche de Fran­çois Hol­lande ? Au­tant de « signes im­por­tants », veut croire l’en­tou­rage du Bour­gui­gnon, qui mise aus­si sur « un re­jet de Mé­len­chon ».

Pa­tience et dis­cré­tion

Langue est prise de­puis des mois. « Arnaud Mon­te­bourg et Pierre Laurent se parlent di­rec­te­ment. Il n’y a pas trente-six in­ter­mé­diaires », fait va­loir un proche du pre­mier. Pas de fan­fa­ron­nades, tou­te­fois. Il ne fau­drait pas bra­quer le po­ten­tiel (et pré­cieux) al­lié. « C’est une af­faire qui n’est pas pliée. Ni dans un sens ni dans l’autre », tem­père ain­si un autre sou­tien de Mon­te­bourg. Pa­tience et dis­cré­tion, donc. Pro­blème pour Mon­te­bourg, lo­ca­taire de Ber­cy du­rant… la moi­tié d’un quin­quen­nat hon­ni par les com­mu­nistes, le PCF ne veut pas en­tendre par­ler de la pri­maire PS. D’où les in­cer­ti­tudes sur sa par­ti­ci­pa­tion à la com­pé­ti­tion in­terne. C’est la con­clu­sion qu’en tire un so­cia­liste : « Je pense qu’il a un deal avec les com­mu­nistes. Et que s’il va à la pri­maire, son deal ex­plose. »

« Ce qui les ter­ri­fie, c’est la pers­pec­tive que Hol­lande soit élu », ju­get-on dans l’équipe Mon­te­bourg. Qui joue donc cette pe­tite musique, études d’opi­nion à l’ap­pui : seul leur cham­pion a la car­rure pour re­le­ver le gant face au pré­sident sor­tant. « Ils sont par­ti­cu­liè­re­ment pres­sants de­puis que sont sor­tis les son­dages ré­cents », glisse un par­ti­san de l’an­cien mi­nistre, fai­sant mine d’igno­rer que, se­lon ces mêmes en­quêtes, Jean-Luc Mé­len­chon aus­si concur­rence sé­rieu­se­ment Fran­çois Hol­lande… « Mé­len­chon, il es­saie de se ra­dou­cir. Il fait le coup du qui­noa pour mon­trer qu’il est gen­til, mais ça fait des an­nées qu’il est mé­chant… », éva­cue un proche de Mon­te­bourg qui pa­rie que les com­mu­nistes sau­ront s’en sou­ve­nir. @pau­li­ne_th

En 2011, Arnaud Mon­te­bourg était à la Fête de l’Hu­ma avec Clé­men­tine Au­tain (ac­tuelle porte-pa­role d’En­semble !, un mou­ve­ment du Front de gauche).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.