Ils se dis­putent les com­mu­nistes

FÊTE DE L’HU­MA. Jean-Luc Mé­len­chon et Arnaud Mon­te­bourg sont au­jourd’hui à La Cour­neuve. Ils rêvent d’ob­te­nir le sou­tien du PCF pour se lan­cer dans la course à l’Ely­sée.

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - MAR­TINE CHEVALET

À SEPT MOIS de la présidentielle, le ren­dez-vous po­li­tique de La Cour­neuve en­tend son­ner l’alerte contre un scé­na­rio noir. Les com­mu­nistes re­doutent qu’entre Mé­len­chon, Mon­te­bourg, Du­flot, Ha­mon… la gauche ato­mi­sée « fa­çon puzzle » soit éli­mi­née et que le se­cond tour de la présidentielle se joue entre la droite et Ma­rine Le Pen. Ils en ap­pellent à une can­di­da­ture uni- que de la gauche qui cri­tique le gou­ver­ne­ment. Ils choi­si­ront leur can­di­dat le 5 no­vembre et n’ex­cluent pas qu’il vienne de leurs propres rangs si « le bon sens ne l’em­por­tait pas ». « Nous avons vo­ca­tion à avoir notre can­di­dat », in­siste le se­cré­taire na­tio­nal du par­ti, Pierre Laurent.

Le PCF e s t c ons­ci e nt d’ ê t r e au­jourd’hui cour­ti­sé par Jean-Luc Mé­len­chon et Arnaud Mon­te­bourg, mais Laurent pré­vient : « Qu’ils n’es­pèrent pas un simple ral­lie­ment. Croire ce­la pos­sible sans nous res­pec­ter se­rait une grave er­reur. Les com­mu­nistes ont leurs dé­bats, leur ca­len­drier. Ceux qui vou­draient nous consi­dé­rer comme un gi­bier risquent l’ef­fet contraire. »

En at­ten­dant, une par­tie de la base com­mu­niste sou­tient dé­jà Mé­len­chon et l’autre ob­serve avec cu- rio­si­té Mon­te­bourg. Pour évi­ter d’y lais­ser son uni­té, le par­ti pour­rait fi­nir par sou­te­nir son propre pa­tron. Ce week-end, tout ce qui s’est op­po­sé à la loi El Khom­ri se­ra aus­si à la Fête de l’Hu­ma pour re­lan­cer la lutte : les 58 par­le­men­taires fron­deurs qui ont vo­té la mo­tion de cen­sure contre l’exé­cu­tif sont at­ten­dus, ain­si que les pa­trons de la CGT et de FO.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.